À la Une Science & Éducation

Sud-Kivu: Le nouvel arrêté du Gouverneur fixe les frais scolaires de 29.500fc à 35.000fc à payer au secondaire

Les frais scolaires pour cette année viennent d’être revus à la hausse et reviennent désormais à 29.500 FC pour l’enseignement général et au plus 35.000 FC pour l’enseignement technique.

C’est ce qu’on lire dans l’arrêté provincial N° 20/006/GP/SK du 5 février 2020 modifiant et complétant l’arrêté N°19/002/GP/SK du 18 octobre 2019 portant fixation des frais de scolarisation des élèves dans les écoles publiques et privées agrées pour l’année scolaire 2019-2020.

Selon cet arrêté, les frais scolaires sont payés trimestriellement par les parents d’élèves des écoles secondaires publiques et privées . de la 7ème année d’éducation de base (1ère Co) à la 4ème année des humanités (6ème secondaire).

Pour ce qui est de l’enseignement général, le premier et le deuxième trimestre, 10.000 FC sont à payés pour chacun des deux trimestres et 9500 au troisième trimestre. Ce qui fait un total annuel de 29.500FC.

C’est donc ce qu’un élève dans la section pédagogique, littéraire,… au Collège Alfajiri, au Lycée wima, Bwindi ou Ciriri doit payer.

Pour l’enseignement technique commercial, social et hôtesse d’accueil, par contre, le premier et le deuxième trimestre, coûte 11.000 FC chacun et 10.000FC au troisième trimestre, ce qui fait n total de 32.000FC.

Par ailleurs, pour l’enseignement technique agricole,, agriculture générale, nutrition, vétérinaire, pêche et navigation industrielle, c’est 12.000fc au premier trimestre et 11.000FC pour chacun des derniers trimestres. Ce qui fait aussi d’un total de 34000fc.

Enfin pour l’enseignement technique industriel, électrique et électronique, mécanique, maçonnerie et coupe et couture, le total à payer est de 35.000 FC à raison de 13.000 FC au premier trimestre et 11.000FC pour chacun de deux derniers trimestres.

Signalons que cet arrêté intervient après plusieurs rencontres entre le gouverneur et les syndicats des enseignants et ceux des parents d’élèves des écoles publiques. Des parties se sont convenues sur le réajustement du premier arrêté qui avait retenu entre 6.000FC et 27.000 FC, des frais scolaires à payer.

C’est aussi consécutif à la demande du gouvernement central aux Gouverneurs des provinces sur la prise en charge des enseignants NP et NU en attendant que ce dernier s’en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *