Culture Culture DRC Société DRC

Nord-Kivu : Le MNC et bien d’autres mouvements citoyens plaident pour la tenue du Festival Amani à Beni

Prévu du 14 au 16 février au Collège Mwanga en ville de Goma, l’organisation du Festival Amani dans la ville touristique de Goma est contestée par plusieurs sensibilités. Après la Génération Positive congolaise, la LUCHA RDC Afrique et bien d’autres mouvements, ce mercredi 12 février 2020 c’est le Mouvement National Congolais qui vient de mettre en nue son opposition à cet évènement culturel pour la paix.

Dans une déclaration rendue ce mercredi, le MNC demande aux autorités  politico-administratives et militaire de prendre en compte l’urgence de la délocalisation du festival Amani pour Beni ou son report, par ce que dit-il,  « il ya aucune raison d’organiser un tel évènement en ville de Goma alors que les civils sont massacrés à Beni. » Vu la situation sécuritaire en RDC et au Nord-Kivu en particulier, dit le mouvement, nous trouvons inopportun la tenue du soit disant Festival Amani à Goma.

Justifiant sa position sur la délocalisation de cet évènement culturel pour Beni, le MNC explique que si le festival est délocalisé pour Beni, cela pourra contribuer au retour de la paix dans cette zone. A en croire Mumbere Bwanapuwa Eric, cadre de ce mouvement, partant même de l’objectif du festival qui vise divertir psychologiquement la population, les personnes les plus traumatisées sont actuellement à Beni et non à Goma. Pour lui, amener le festival à Beni implique l’arrivée des plusieurs expatriés dans la zone et aucun pays du monde ne peut accepter exposer ses citoyens et cela influencera positivement la situation sécuritaire de Beni.

« A tous les artistes locaux, nationaux qu’internationaux invités à prester au Festival Amani, si vraiment vous êtes en train de venir pour la paix au Nord-Kivu, nous demandons d’atterrir dans Beni ville et territoire, lieu où se passe le génocide des congolais », conclut le MNC dans sa déclaration.

Signalons que lors du point de presse tenu en ville de Goma ce mardi, les organisateurs ont confirmés la tenue du Festival Amani comme prévue. Pour eux, les oppositions des uns et des autres à l’organisation de ce festival en ville de Goma découlent de la liberté d’expression comme cela est garanti par la constitution de la RDC, mais ce sera sans effet sur la tenue de cette septième édition du Festival en ville de Goma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *