Uncategorized

Ituri: l’occupation de la réserve et les zones frayères par la population impact négativement la production du lac Albert.

La baisse de la production des poissons sur le lac Albert est causée par l’occupation illégale de la réserve  et les zones frayères par la population riveraine au lac.

Selon le constat fait par vision de midi, plus de 1000 pêcheurs occupent illégalement la maternité des poissons au lac Albert, et comme si cela ne suffisait pas, plusieurs pêcheurs utilisent les filets illicites communément appelé « ndia » interdit par la loi congolaise.

Abordé à ce sujet, la notabilité locale plaident pour le déguerpissement de ces pêcheurs du littoral de ce lac enfin que ce patrimoine de la RDC recouvre son état éco-systémique. Certains d’entre ces autorités coutumières proposent l’identification des pêcheurs en fin de limiter leur nombre sur le lac.

Signalons que le lac Albert réputé du plus poissonneux au monde produit à ce jour 17 à 18 espaces, au lieu de plus de 40 espèces des poissons comme dans le passé.

Charlie Omba Lohahe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *