À la Une Politique DRC

RDC: « l’initiative de suspendre les motions de défiance contre les gouverneurs viole la constitution » (Robert Seninga)

Après avoir participé à la récente conférence des gouverneurs ténue en ville province de Kinshasa du 22 au 23 décembre 2021, Robert Seninga président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a estimé que la recommandation des gouverneurs au chef de l’état Félix Tshisekedi de suspendre l’initiative de suspendre les motions de défiance contre les autorités provinciales viole la constitution dans le sens où le contrôle parlementaire reconnu aux élus provinciaux ne sera plus effectif. Quel sera le rôle des contrôles parlementaires !

A l’en croire, le rôle du député n’est pas seulement de voter les lois, proposer les édits mais de faire un contrôle régulier sur l’exécutif provincial afin que la population profite bien des actions du gouvernement et que sans ce contrôle le gouverneur pourra se comparer à un chef coutumier.

 » La recommandation des Gouverneurs des provinces au Chef de l’Etat de suspendre d’abord les motions de défiance contre les gouverneurs des provinces est une recommandation vaine et viole la Constitution en ce sens qu’elle empiète la mission de contrôle parlementaire reconnue aux élus du peuple.

Comme le président de la RDC se concentre trop sur l’instauration de l’état de droit sur toute l’étendue du territoire national, il ne peut en aucun cas accepter cette initiative car cela serait aimé une chose et son contraire.

Pour échapper aux motions de défiance et autres contrôles parlementaires, les chefs des exécutifs provinciaux devraient plutôt gérer leurs entités en bons pères de familles en évitant des détournements et d’autres délits que les élus provinciaux ne font que dénoncer.

Je pense que la réponse que le Président de la République a donné était claire, on ne peut pas demander au Président de la République de violer la Constitution. Les moyens de contrôle sont là, et donc c’était une recommandation vaine. Et donc il est simplement demandé aux Gouverneurs de bien gérer les provinces et éviter les détournements »  renchérit  Robert Seninga.

Ce dernier a dit être réjouis et satisfait d’avoir entendu du chef de l’État Félix Tshisekedi lors de la conférence, qu’il est prévu le décaissement de 10 millions de dollars par territoire pour le développement communautaire des 143 que compte la RDC.

Rappelons que 14 sur les 26 provinces qui constituent la RDC sont gérées par les gouverneurs intérimaires, leurs titulaires ayant été victimes des motions de défiance soit pour mégestion ou détournement des deniers publics. Le cas récent s’est vécu dans la province du Sud-Kivu où presque à l’unanimité, les députés provinciaux ont voté une motion de défiance contre le gouverneur Théo Kasi Ngwabije, une situation qui a conduit la conférence des gouverneurs à se dérouler sous le thème : « la stabilité dans la gouvernance, gage de la réussite du programme local de développement des 143 territoires de la République Démocratique du Congo »

Guellord Risasi

 

 

    83

    Laisser un commentaire