À la Une Politique DRC

RDC : La loi portant protection de la personne vivant avec handicap n’attend que la promulgation par Félix Tshisekedi ( Prince Mundenga)

Se confiant à votre rédaction ce jeudi 23 décembre 2021 en ville de Goma, Prince Mundenga en provenance de Kinshasa a confirmé que la loi portant protection de la personne vivant avec handicap après avoir passé dans les deux chambres du parlement n’attend que sa promulgation par le chef de l’état Félix Tshisekedi.

A l’en croire, cette promulgation qui arrive incessamment est un coup de pousse dans le lobbying fait depuis longtemps et sera une très grande satisfaction pour toutes les personnes vivant avec handicap victimes de la stigmatisation dans la société.

 » Nous venons de Kinshasa sur invitation des autorités, cela dans le but de se battre pour faire une pression afin que la loi portant protection de la personne vivant avec handicap puisse passer dans le parlement et cela a été fait, ce qui nous réjouis.

Nous avons été avec les défenseurs des droits de personne vivant avec handicap venus de presque toutes les provinces du pays car nous avons souvent été victimes de plusieurs stigmatisation au sein de la communauté, ce qui doit prendre fin le plus vite possible.

La société doit comprendre qu’une personne ayant un handicap est en mesure de faire tous les travaux cela au même titre que les personnes valides.

Parmi nous, il y a des personnes qui ont étudiées et peuvent apporter des innovations dans le souci de faire développer notre pays, qui doit être une nation forte au centre de l’Afrique.

Et il est plus que temps que nous puissions bénéficier d’une même considération et au même titre que les autres personnes car la stigmatisation est un des freins pour faire développer un pays et que la RDC a toutes les potentialités pour décoller.

Profitant de vos micros, nous saluons la ferme volonté du chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis sa prise de fonction à la magistrature suprême car nous avons bénéficiés du ministère s’occupant uniquement des personnes vivant avec handicap, ce qui est un pas vers la fin de la stigmatisation dans le sens où si le chef montre la détermination de finir un dossier, les subalternes ne feront qu’executer précise t-il  »

Il appelle cependant les personnes vivant avec handicap d’avoir de l’estime en soi tous les jours cela pour apporter un plus dans la recherche du développement de la RDC que tout Congolais attend.

Guellord Risasi

    117

    Laisser un commentaire