À la Une Sécurité DRC Société DRC

Ituri-Djugu : « L’inaccessibilité de certaines routes à l’intérieur de la province accentue le calvaire des déplacés du site de Rhoo » (Raymond Tchedya)

Le député national Raymond Tchedya Patay alerte sur les conséquences néfastes de l’état délabré des plusieurs routes du territoire de Djugu, et positionnement des éléments de la milice codeco sur certains tronçons qui rendent de plus en plus précaires les conditions de vie des déplacés logés au site de Rhoo se trouvant dans la chefferie de Bahema-nord.

    Honorable Raymond Tchedya

    D’après cet élu, plusieurs routes d’importance capitale qui devaient desservir plus de 60 mille personnes sont quasi impraticables. Il cite notamment les tronçons routiers Katoto-Drodro-Largu et Drodro-Bule.

    C’est pourquoi, il demande au gouvernement tant provincial que national d’intervenir en urgence, non seulement pour limiter la crise alimentaire qui se déclenche dans cette partie de l’Ituri, mais aussi de réhabiliter les routes et rendre accessible le trafic aux humanitaires qui ne fréquentent plus les entités qui amènent vers le site Rhoo suite au délabrement des routes et délogé tout les éléments CODECO qui menacent la quiétude de population et humanitaire.

    « Le gouvernement doit vite intervenir en vivres et non vivres pour éviter le pire » a t-il ajouté.

    Rappelons que les déplacés du site de Rhoo, estimés à plus de 50 mille, vivent sans aucune assistance depuis plus d’un mois maintenant. Leurs conditions de vie demeurent précaires après l’attaque du site de Drodro par les miliciens de la CODECO.

    Une assistance tant du gouvernement que des humanitaires s’avère nécessaire pour soulager cette population vulnérable qui ne sait à quel saint se vouer.

    Joël Heri Budjo

      140

      Laisser un commentaire