À la Une Justice RDC

Procès de détournement à l’EPST : Le Directeur général du SECOPE et l’Inspecteur Général de l’EPST condamnés respectivement à 5 ans de SPP et 5 ans de travaux forcés

La Cour de Cassation a rendu son verdict ce mercredi 1èr septembre 2021 dans l’affaire de détournement de Fonds destinés à la gratuité de l’Enseignement Primaire au ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique Epst.

Selon Maître Donat Kabuya Kazadi , l’un des avocat du collectif de conseil de Kambay Mbwel Delphin, Directeur national du service national de paie du personnel enseignant SECOPE, 5 ans de servitude penale principale ont été infligés à son client et 5 ans des travaux forcés ont été prononcés contre Djamba Kaombe Michel, Inspecteur General à l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique EPST.

 » Le prévenu Djamba était poursuivi pour trois infractions de détournement des deniers publics, il a été condamné pour une infraction à une année des travaux forcés, pour une autre à une année des travaux forcés, pour la troisième à trois ans des travaux forcés. Ce qui fait que ces infractions étaient commises en concours matériel et donc on fait une année, plus une année plus trois ans, ça fait 5 ans et il a été condamné à 50 millions de francs congolais de dommages et intérêts.
Le prévenu Kampay a été condamné à 5 ans de servitude pénale et les dommages et intérêts à payer 20 millons de francs congolais », a-t-il déclaré à vision de midi.

Pour rappel, le 25 mars dernier, la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe avait condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement des deniers publics ces deux prévenus.

C’était l’inspection générale des finances l’IGF qui avait publiquement dénoncé le le 18 novembre 2020, sur fonds d’un contrôle au ministère concerné, le détournement des deniers publics destinés à la gratuité de l’enseignement de base.

Pem

    168

    Laisser un commentaire