À la Une Société DRC

Nord Kivu : la société Canal plus parle de son bilan et de sa projection 2021 à la presse ce 07 mai à Goma.

Étant une société de télédistribution en faveur des nécessiteux sur toute l’étendue du territoire national, Canal plus a au cours d’un point de presse tenu en ville de Goma, chef lieu de la province du Nord Kivu présenté devant un bon nombre des journalistes ses actions concernent l’année 2020 et celles prévues pour l’année 2021 en cours.

Victor Mutamba a précisé que ce jour Canal+ est présent dans 14 pays africains dans lesquels, il exercent au-delà de ses activités commerciales, celles relatives au social de ses clients et alignées dans trois axes.
Il s’agit d’abord des activités orientées vers le rayonnement du cinéma africain en se basant sur un soutien aux producteurs, acteurs et réalisateurs dans leur projet audiovisuel lors des festivals et formations dans divers domaines.
Le second porte sur l’éducation pour laquelle les actions sont axées sur le soutien des orphelins, de la jeune fille, de la femme et de la lutte contre les discriminations sur toutes leurs formes.

Le troisième est axé sur la santé en contribuant à la lutte contre la drépanocytose, le paludisme et le VIH/Sida”
Et de poursuivre
” Ces actions sont inscrits dans le sens d’accompagner le gouvernement des pays dans lesquels Canal+ œuvre dans des projets relatifs à l’amélioration des conditions de vie de certains de leurs dépendants.
Pour la seule année de 2020, une dizaine d’écoles disséminées à travers la RDC a bénéficié des kits scolaires, y compris 200 livrets de perfectionnement de l’orthographe des écoliers.
Également, le renouvellement du partenariat depuis 7 ans du festival international du cinéma de Kinshasa, avec apport financier ;- la production du Canal club comédie ;- la session de formation de trois semaines des humoristes dans plusieurs zones.
Mais aussi le projet d’Orphée qui est un accompagnement technique et financier accordé à 4 orphelinats notamment à Kinshasa, Goma, Likasi, et Kisangani avec un accompagnement renouvelé de deux ans de plus par lequel il y a aménagement d’une salle avec une télévision accompagnée d’un abondamment pour apporter confort et réconfort aux orphelins afin d’éveiller leurs sens.”

Selon Victor Mutamba, il s’agit aussi de l’accompagnement de 4 organisations non gouvernementales locales de la promotion de l’autonomisation de la femme et la jeune fille, et de défense de leurs droits en République Démocratique du Congo, précisément à Matadi, Bukavu et Kinshasa cela pour les biens de ses abonnés ce qui fait la particularité de Canal plus par rapport aux autres sociétés de télédistribution et que les activités liées à la protection et la préservation de l’environnement sont aussi à classer dans ce grand programme social de Canal plus de l’année 2020.

Et d’ajouter
Pour l’année 2021, le Directeur Région Grand Est de Canal plus renchérit que son entreprise s’engage pour des nouvelles causes retenues sous le programme dénommé : “Un mois, une cause”
– Pour le mois de janvier, Canal + s’etait penché dans la lutte contre la drépanocytose, dépistage, prévention et pédagogie.

– Pour février, il s’est agi de l’albinisme, sensibilisation et prise en charge ;

– Mars : Femmes et jeunes filles, égalité de chance, promotion du genre, et la santé féminine ;

– Avril : Lutte contre le paludisme, prévention, protection naturelle, pédagogie et sensibilisation ;

– Mai :- Lutte contre le VIH Sida, dépistage, sensibilisation et pédagogie ;

– Juin :- Lutte contre la malnutrition, hygiène alimentaire et accès à l’eau potable ;

– Août :- Promotion de droits des enfants ;-Septembre :

– Septembre : Éducation, alphabétisation et accès à l’apprentissage ;

– Octobre :- Protection de l’environnement, patrimoine et la biodiversité,

– Enfin pour le mois de novembre, il est retenu des actions pour le handicap. Il y a l’inclusion des personnes vivant avec handicap mental et physique.

Aussi, Canal + exercera-t-il ses activités avec certains organismes et associations du domaine qui, respectivement, leur revient, a-t-il précisé, desquelles, il n’attend rien à titre d’appui financier.
A lui de conclure que les journalistes sont à présent au courant de la réalité sur la firme Canal plus et ont le rôle de relayer le message à un grand public.

Guellord Risasi

    69

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *