À la Une Société DRC

Nord-Kivu : Le groupe Academia forme les entrepreneurs en apiculture pour lutter contre la rareté du miel.

Le centre d’apprentissage des métiers pour l’encadrement de la jeunesse groupe Academia œuvrant en province du Nord-Kivu RDC, a lancé une formation d’apprentissage du métier de l’élevage des abeilles en ville commerciale de Butembo, dans le cadre de lutter contre la rareté de ce produit alimentaire sur le marché en province.

L’annonce a été faite par monsieur Kakule Vutsapu Michael, président du conseil d’administration du groupe academia, ce jeudi 11 février 2021. D’après notre interlocuteur, c’est la rareté du miel sur le marché de vente en ville de Butembo, ainsi que dans d’autres coins de la province du Nord-Kivu, qui motive l’organisation de cette formation organisé à l’intention de tous les habitants de la province à apprendre l’apiculture.

Cette formation qui vise la production abondante du miel dans la ville de Butembo prendra deux (2) semaines. Kakule Vutsapu Michael, confirme tout de même que la province du Nord-Kivu à une bonne flore pour la production du miel.

« Nous ouvrons la porte à ceux là qui veulent apprendre l’apiculture ou qui sont intéressés par cet élevage des abeilles, qu’ils viennent en bénéficier. Pour faire l’apiculture, il faut vraiment bien maitriser l’abeille et les techniques de cet élevage. Nous voulons produire du miel de qualité dans notre province parce que nous avons toutes les bonnes plantes qui interviennent dans la production du miel de qualité supérieur, que tout le monde saisisse cette occasion pour apprendre cet élevage des abeilles,» indique t-il.

    Au même moment, Kakule Vutsapu Michael indique qu’après cette formation les participants seront capables de produire d’eux-mêmes du miel de bonne qualité, ce que selon lui luttera contre la pauvreté, le vol et le banditisme en province du Nord-Kivu, vu que ce métier reste rendable dans le monde entrepreneurial.

    « Nous sommes sûre et certain qu’après la formation, les gens qui vont prendre part à cette formation, nous n’allons plus attendre le mot pauvreté dans notre province. Ils seront capables de produire du miel de bonne qualité, le quel miel nous pouvons même l’exporter dans d’autres provinces voir d’autres pays. L’apiculture est l’unique activité ou seul l’investissement suffit pour qu’a ce que vous ayez le résultat. Seuls les abeilles travaillent à votre place,» ajoute Kakule Vutsapu Michael.

    Signalons que la plupart des habitants et certaines autorités du pays, semblent ignorer l’apiculture, alors que le pays regorge une multitude des plantes qui interviennent dans la production du miel de haute qualités.

    Donc le gouvernement congolais devrait plus s’atteler sur ce domaine pour que ce dernier retrouve sa valeur, et pour qu’il y ait une bonne production du miel au pays.

    Glodie Mirembe

      306

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *