Uncategorized

Nord-Kivu : une nouvelle rébellion s’organise à partir de Masisi (Romain Kaurwa Bazungu)

    Cette dénonciation est faite par Romain Kaurwa Bazungu, député provincial élu de Masisi et rapporteur adjoint de l’Assemblée provinciale du Nord. Il l a faite à la presse lundi 11janvier 2021. D après ces déclarations, l’armée Rwandaise tient des réunions clandestines en vue d’une nouvelle rébellion à Masisi.

    Il fustige au même moment le comportement des politiciens bien connus qui distraient le président de la République à Kinshasa.

    « Selon les informations en notre possession, c’est depuis quelques jours que la population et même les élus du peuple, les acteurs de la Société Civile n’ont cessé de décrier; l’incursion des troupes rwandaises qui sont passées par Rutshuru et Nyiragongo. J’ai été récemment à Masisi, il y a déjà ces troupes là. Ce sont des troupes qui veulent commencer encore une rébellion; pour que le Président de la République échoue dans sa vision. Je suis un élu de Masisi, je ne peux pas manquer de dénoncer ce qui se passe dans ma circonscription»; déclare-t-il.

    Certains officiers congolais seraient complicesA en croire ce dernier, la cité de Kitchanga en territoire de Masisi; est devenue depuis plusieurs jours l’une des grandes pépinières des groupes armés qui pullulent dans la zone.

    Des réunions où participent certains officiers de l’armée congolaise se seraient en train de se tenir dans la cité de Sake au vue des autorités compétentes :« Je vous le confirme à Kibabi comme à Rubaya dans le Masisi, il y a déjà la présence de ces troupes et il y a ceratins parmi eux qui sont déjà à Walikale, Lubero et Beni» renseigne-t-il.

    Pour lui, la légèreté et la négligence observée par les autorités dans cette affaire seraient à la base de la réussite des plans des ennemis de la République.

    Par cette même occasion, cet élu demande au Président de la République de diligenter urgemment une mission d’enquête sur les différentes dénonciations des couches sociales suite à l’insécurité qui prévaut partout dans la province du Nord-Kivu.

    La rédaction

      103

      Leave a Reply

      Your email address will not be published. Required fields are marked *