Société DRC

Butembo : Les activités socio-économiques paralysées suite à une altercation entre la Police et les conducteurs des motos taxi

Déjà dans la matinée de ce vendredi 8 janvier 2021, une vive tension à caractérisée la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu). Cette situation était consécutive à l’opposition des conducteurs des  motos taxi réunis au sein des différentes associations de la ville, à l’achat de la plaque d’immatriculation, qui selon eux, est fixée à un prix très élevé.

Plusieurs artères de la ville, ont été barricadées par ces motards en colère, c’est comme la rue d’ambiance, la rue Kinshasa la grand route, qui est l’ex-président de la république, et d’autres petites artères de la ville. Certains des conducteurs des motos taxi que nous avons rencontré dans la rue justifient leur colère par le prix élevé de cette plaque numérologique. Ils pensent, que « le gouvernement provinciale du Nord-Kivu, devraient d’abord se penché sur la question sécuritaire qui reste précaire dans la région de Beni, avant de faire payer les plaques d’immatriculations aux conducteurs des motos taxi ».

Pendant ce temps, le commissaire supérieur principal à l’intérim de la  PNC ville de Butembo, Polo Ngoma Di-Ntonto, appel les conducteurs des motos taxi au calme et au payement des plaques numérologiques. Tout a confirmant l’arrestation des quelques conducteurs des motos, celui-ci  dit être déterminé pour la traque des motos sans plaque d’immatriculation qui tenteront de circuler en ville.

« J’ai instruis toutes les unités pour la cause, mais en arrivant sur terrain, subitement, les motards se sont révoltés contre nous. Nous on ne fait qu’exécuter l’ordre et on ne va pas reculé, je le dit clairement ! Que les motards se procurent la plaque d’immatriculation, nous sommes des frères.  Aujourd’hui les activités sont restées paralysées à cause de ces motards, or c’est une perte économique pour la ville, » a dit le commissaire supérieur principal à l’intérim de la PNC Butembo.

Signalons que l’un des conducteurs des motos taxi a tamponné un commandant major, de la PCR police de circulation routière, celui-ci a été vite dépêché à l’hôpital général de Matanda pour la prise en charge médicale.

Glodie Mirembe

    74

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *