À la Une Sécurité DRC

Nord Kivu: Initiée par le député national Patrick Munyomo, le gouverneur Kasivita lance la campagne de ramassage d’armes et autres effets militaires en ville de Goma et ses environs

Dans le souci de réduire tant bien que mal l’insécurité qui n’a pas encore dit son dernier mot dans la province du Nord Kivu où il ne se passe pas une semaine sans enregistrer un cas d’assassinat, cela suite à la détention illégale d’armes au sein de la population, le député national élu de la ville de Goma Patrick Munyomo avait au cours du mois de février de l’année en cours émis le vœu de lancer une campagne de ramassage d’armes cela dans la vision de contribuer au retour de la paix dans cette partie du pays qui a eu des guerres incessantes depuis plus de deux décennies.

C’est finalement ce mercredi 11 novembre 2020 que le chef de l’exécutif provincial a procédé au lancement officiel de cette campagne devant plusieurs personnalités politico-administratives ainsi que d’autres invités pour la circonstance et dont le cout global est estimé à 50 000$ d’où 20 000$ sortis des émoluments de l’élu de Goma et 30 000$ venus des partenaires de la fondation Patrick Munyomo.

    Dans son speech le gouverneur de province Carly Nzanzu Kasivita a dit être très réjouis du lancement de cette campagne dans le sens ou la sécurité de toute l’étendue de la province fait partie des grandes priorités du programme quinquennal de son gouvernement provincial : c’est  pour moi une  très grande  joie et un immense honneur de présider le lancement officiel de cette campagne qui va nous permettre de ramasser quelques armes et effets militaires éparpillées çà et là au sein de la population ce qui fait à ce qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’on apprenne l’assassinat  d’une personne tant en ville de Goma que partout en province c’est pour cela j’encourage l’honorable Munyomo initiateur de ce grand projet et je profite de cette occasion pour appeler tout celui qui possède illégalement de prendre cette campagne pour les remettre et contribuer à la restauration de la paix que nous recherchons tous.

    Pour le gouverneur Kasivita le temps est révolu de pérorer sur cette campagne dont il a été par Gilbert Kankonde vice-premier ministre, ministre de l’intérieur,  sécurité et affaires coutumières et où il a vu très bénéfique pour le Nord Kivu car la plupart des cas d’assassinats dans sa juridiction par la détention illégale d’armes par des civils et qu’il est temps de penser à la paix, au développement et  plus à la guerre car les fils et filles du Nord Kivu ont assez pleurés.

      Prenant la parole Patrick Munyomo a fait savoir qu’il est très satisfait de la présence de toutes  les autorités qui ont acceptées volontiers de participer à cette cérémonie de lancement ce qui prouvent leur souci de vivre une ville de Goma, ses environs ainsi que toute la province vivent une vraie paix sans arme illégale : l’idée de mettre en œuvre cette campagne est venue du fait que nos frères se font tués presque tous les jours et en tant natif de Goma nous voulons réduire ces armes via cette campagne.

      Selon lui, ceux qui détiennent n’ont rien à craindre pour leur sécurité mais doivent venir les remettre pour un premier temps au stade Don Bosco du lundi au vendredi de 8h à 16h pour une arme AK pour une valeur de 100$, plus de 100$ pour une arme lourde et 20$ pour les effets militaires comme une grenade, chargeur et autres a fait savoir Patrick Munyomo.

      Guellord Risasi

        172

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *