Société DRC

RDC: le ministre de droits humains dénonce et condamne l’arrestation arbitraire de 3 acteurs de la société civile du sud-Kivu.

Dans un communiqué officiel sans numéro, dont la rédaction de vision de midi.net détient une copie, rendu public vendredi 16 octobre, le Minisire des Droits Humains. Me André LITE ASEBEA condamne l’arrestation arbitraire dont seraient victimes trois acteurs de la société civile. Il s’agit de messieurs Patrice Lwabaganu, Patrick Nyamatomua, Gédéon Fikiri ainsi que Madame Prisca Bukaraba, Directrice de la Radio Iriba FM. émettant à Bukavu. chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Selon le même communiqué, les agents de l’ Agence Nationale de Renseignements sont auteurs de cette arrestation suivie d’un traitement dégradant. Il demande qu’une poursuite judiciaire soit ouverte à l’endroit de ces agents.

Après condamnation et dénonciation le Ministre rassurer tous les Congolais que la RDC reste attachée au respect des droits fondamentaux contenus dans les instruments juridiques internationaux auxquels elle a souscrit et garantis du reste, par sa Constitution, conclut-il dans ce communiqué.

      38

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *