À la Une International Sécurité

Alerte: Le Burundi dénonce « un mouvement de recrutement des jeunes de son pays par le Rwanda pour attaquer la RDC »

L’information a été livrée par le ministre Burundais de la défense. Elle a été confirmée par plusieurs sources au ministère de la défense nationale de la RDC, précise CAS-INFO consulté cet après-midi. Selon Ingénieur Alain Tribert Mutabazi, ministre de la défense et anciens combattants du Burundi qui  signale « le recrutement des jeunes de son pays par le Rwanda pour renforcer son front et attaque contre la RDC », cette opération  était suspectée il y a bien longtemps.

Ces informations ont été également données au cours de la rencontre des ministres de la défense de la communauté des pays des Grands-Lacs, organisée le 14 octobre dernier et conduite par le ministre de la défense du Congo Brazzaville, et président en exercice.

La Zambie, l’Ouganda, le Burundi, la Tanzanie, le Rwanda, l’Angola, la RCA, le Soudan du sud, ont tous été représentés par leur ministre de la défense.
La rencontre par visioconférence, avait tourné autour de l’éradication de l’insécurité, et le maintien de la paix, au sein de la sous région.

Parmi les points analysés figurait aussi le renforcement de la capacité de la force régionale, FIB, préparée pour jouer le rôle important, en remplacement des forces de la MONUSCO,dont le mandat expire au mois décembre.

Dans son intervention, Aimé Ngoi-Mukena , ministre de la défense de la RD Congo, avait appelé ses collègues à travailler pour boucher tous les postes vacants au sein du secrétariat général de leur structure, pour lui permettre de bien jouer son rôle, tout en mettant l’accent sur le poste du chargé de la « Paix et sécurité dont le rôle est majeur ». Le ministre congolais de la défense qui avait aussi suggéré, que le système de suivi de mesures prises lors de différentes rencontres, soit ré-dynamisé, a renouvelé la candidature de la RDC, au poste du président, au prochain Mandat.

La rédaction

    195

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *