À la Une Justice RDC

Sud-Kivu: La prison centrale de Kalehe vidée de tous ses occupants, une nouvelle épisode de la menace s’ouvre.

Il s’agit d’une évasion massive opérée à la prison centrale de Kalehe jeudi 15 octobre 2020. Les habitants en colère et qui voulaient se rendre justice ont envahi l’enceinte de la prison jusqu’à ouvrir bonnement la porte de la prison. Les sources dans la zone avancent que cette foule en colère est venu récupéré un policier qui serait auteur du meurtre d’un jeune garçon la veille. Les agents de l’ordre commis à la garde n’auraient parvenu à contenir la foule. Ainsi tous les locataires de la prison ont saisi l’occasion pour libérer la prison.

Selon les témoins, ces manifestations ont commencé toute la journée de jeudi. La foule en colère a commencé par brûler la maison où habitait ce policier avant de prendre la direction de la prison.

Après avoir faciliter la libération de ces prisonniers, ledit policier n’a pas été retrouvé parmi les autres.

Pour l’instant c’est une nouvelle menace sociale qui ouvre sa porte dans le territoire de Kalehe. L’administrateur du territoire estime à plusieurs dizaines, le nombre de détenus évadés.

Rappelons que cette prison a été réhabilité il y a peu sou le fonds de la Monusco via l’ong CAPES et l’ouvrage a été remis entre les mains de la ministre provinciale de la Justice et Droits humains, Mme Gisèle Balegamire, au nom du Gouvernement congolais en date de jeudi 9 juillet 2015.

La rédaction

    38

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *