Sécurité DRC

Butembo : La synergie des groupes de pression et mouvements citoyens vont en guerre contre la persistance de l’insécurité à Beni.

Les membres de la synergie des groupes de pression et mouvements citoyens de la ville de Butembo, réitèrent leur demande aux autorités compétentes de déclarer la ville et territoire de Beni une zones sinistrée, cela à cause de la persistance de l’insécurité dans la contrée. Rappel fait au cours du point de presse tenu à Butembo mardi 30 juin 2020, à l’occasion de la commémoration du 60 ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance. Cette synergie pense que les habitants de ce coin ne sont plus capable de payer toutes les taxes face à cette insécurité.

Tout en dénonçant et condamnant ce regain de l’insécurité qui a coûté la vie à plusieurs habitants de Beni. Les membres de cette synergie des groupes de pression et mouvements citoyens, estiment que les ex-combattants déjà intégrés dans l’armée congolaise, issus des groupes armées, seraient entrain de trahir l’armée congolaise.

La persistance de ce génocide laisse croire qu’il y aurait une complicité voilé de certains militaires mal intentionnés qui seraient entrain d’appuyer l’ennemie pour endeuillé continuellement la population de Beni jour et nuit pendant plus de 6 ans“. Avons lu dans leurs déclaration.

Ces militants invitent le gouvernement congolais à l’organisation d’une formation militaire en faveur des jeunes de cette contrée ayant atteint l’âge adulte pour faire face aux auteurs des massacres en ville et territoire de Beni.
Comme la région de Beni reste un sécurisé les autorités doivent organiser une formation en faveur des jeunes dans un délai d’une semaine et de les doter des armes comme ils maîtrisent le milieu” poursuit cette déclaration.

Il sied de noter que la ville et territoire de Beni restent depuis plusieurs années victime des massacres dont les auteurs sont des inconnus, baptisés par le gouvernement congolais comme des ADF, et par les acteurs de la société civile comme des présumés éléments des forces démocratiques alliées (ADF).

Glodie Mirembe

    100

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *