Santé DRC

Nord-Kivu : MSF met à la disposition de l’hôpital provincial un centre d’isolement et de traitement

Inauguration du centre d’isolement de traitement par le ministre provincial de la santé ce 29 juin  Goma. Ce centre qui se trouve au sein de l’hôpital général prendre en charge en charge plusieurs maladies. C’est l’organisation humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) qui a financé les travaux. 

La construction a démarré le 17 février au sein de l’Hôpital Provincial du Nord-Kivu (HPNK). Il comprend deux bâtiments principaux : une zone est dédiée à l’isolement et au traitement des patients atteints de fièvres hémorragiques virales telles qu’Ebola ; la seconde est consacrée à la prise en charge des maladies infectieuses à fort potentiel épidémique telles que la rougeole ou le choléra. Ces deux zones ont été conçues de façon à offrir une protection optimale aux patients et au personnel soignant.

« Il est préférable  soit de construire des centres de traitement de la maladie à virus à virus  Ebola comme structure autonome ou soit de renforcer les structures existantes que les gens  connaissent et auxquelles les gens déjà font confiance, c’est ce que nous avons tenté de faire ici à ce niveau centre d’isolement au sein de l’hôpital provincial  qui servira non seulement à répondre aux épidémies comme Ebola mais à d’autres formes d’épidémies comme la rougeole », a revélé,madame Marietta Natzaam cheffe de mission de MSF au Nord-Kivu.

Le ministre provincial de la santé qui a coupé le ruban symbolique de cet ouvrage a remerciél’organisation humanitaire Médecins Sans Frontières pour cet ouvrage avant de s’en réjouir. Il a aussi montré comment la maladie à virus à Ebola qui a sévit pendant presque deux dans cette partie de la RDC chercher a servi d’opportunité pour améliorer les infrastructures sanitaires en province.

« Ebola pour avoir été un malheur pour nous, nous cherchons à le convertir  à un potentiel ou à une opportunité à pouvoir nous améloirer. Voilà après Ebola nous avons ce que nous n’avions pas avant Ebola. C’est l’un des gains que nous pourrions  mentionner par rapprort à post Ebola », a dit Moïse Kakule Kanyere.

Le montant alloué par MSF pour la réalisation de cette bâtisse n’a pas été révélé à la presse. 

Dalmond Ndungo

    49

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *