À la Une Sécurité DRC

Butembo: Vive tension en ville de Butembo après le meurtre d’un étudiant de L2 à l’IBTP par un militaire FARDC.

La ville est sous tension ce matin en ville commerciale de Butembo. A la base c’est le meurtre d’un étudiant de l’IBTP par un militaire FARDC. Les premières informations disent que les militaires dispersaient les personnes qui tentaient reconstruire des maisons dans la partie en conflit où la justice est intervenue à la défaveur des premiers occupants. Ainsi, l’étudiant été touché par balle perdue. Le président du conseil urbain de sécurité dit que l’incriminé est déjà aux arrêts

BYGABA PANGWIRWA DADY est l’étudiant en deuxième licence tué la matinée du 17 mars 2020 au site de l’Institut du Bâtiment et Travaux Publics de Butembo. La situation devient de plus en plus tendue dans la ville.

Le goûte qui a fait déborder le vase c’est la reconstruction des maisons démolies il y a peu de temps non loin de l’IBTP sur décision de la justice à l’issue duquel les domiciliés avaient été déguerpis.

Mais lundi 16 mars, ces anciens occupants dépossédés de leurs terres, ont commencé la reconstruction de leurs domiciles antérieurement démolis. Les sources sur places annoncent que ceux ci étaient appuyés par des jeunes de la Véranda Mutsanga.

Ce matin la Police a arrêté certains jeunes qui y étaient. Et c’est ce qui serait à la base d’une nouvelle manifestation dans le coin. Et en intervenant, la balle qui était tirée par un militaire FARDC a atteint un étudiant au site et mort s’en est suivi. Selon l’attaché de presse à la mairie de Butembo, le maire condamne cet assassinat et promet tirer la situation au clair.

Urgemment, le Maire Adjoint est entré en entretien avec le comité restreint des Etudiants de l’IBTP et le COEB. KAMBALE TSIKO PATRICK tout en réitérant le message de compassion à la communauté estudiantine, a précisé que le militaire assassin est déjà aux arrêts à l’auditorat militaire garnison Beni-Butembo. Et l’audience en flagrance est prévue. L’autorité et ses interlocuteurs échangent pour les premières dispositions pratiques en attendant que le programme collégial soit rendu au public. Dossier à suivre.

La rédaction

    277

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *