À la Une Société DRC

Nord-Kivu: “Le Développement Harmonieux implique une paix durable, c’est pourquoi nous devons nous souder les coudes pour y parvenir” Hon.Eugène SERUFULI

La recrudescence de l’insécurité dans la partie Nord de la province du Nord-Kivu continue à faire couler encre et salive, une journée ne passe plus sans qu’il y ait une nouvelle incursion des rebelles ougandais d’ADF dans la région de Beni.
D’autres parties de la province sont également frappées par ce fléau de l’insécurité avec l’activisme des groupes armés locaux .

Pour le député National, élu du Territoire de Rutshuru, Eugène SERUFULI NGAYABASEKA , seule une paix durable peut déclencher un développement harmonieux dans la province du Nord-Kivu. Selon ce Gouverneur Honoraire du Nord-Kivu, ce qui manque à la population ce n’est pas d’abord le dynamisme , moins encore le courage d’entreprendre pour développer la province mais plutôt un climat sécuritaire stable et favorable à l’Entrepreneuriat.

Nous n’avons besoin que de la paix , donc soudons-nous les coudes, appuyons nos Forces armées de la RDC , appuyons nos Forces de la police, appuyons nos Autorités locales, provinciales même nationales pour que chacun donne sa contribution afin que nous puissions avoir une paix durable chez nous” a dit le député National Eugène SERUFULI, élu du Territoire de Rutshuru.

Le président National de l’Union des congrès pour le progrès ,UCP, exhorte les Nord-Kivuciens à se souder les coudes , dans la souffrance, consommée quotidiennement mais éphémère, dit-il, afin d’obtenir un climat de paix favorisant le travail , facteur premier de l’émergence de la Province.

Nous savons qu’il y a la souffrance, mais souffrir n’est pas le dernier mot, je crois que la souffrance est là, nous devons tous nous souder les coudes, nous battre pour que nous puissions avoir la paix et lorsque nous l’aurons acquise, nous pourrons travailler. Nous savons que les filles et les fils de la Province sont dynamiques , ils sont travailleurs, tout le monde le sait ” martèle cet élu de Rutshuru.

Dans son adresse, il demande à la population Nord-kivucienne de se joindre aux efforts des autorités locales, provinciales que nationales, pour que la paix et la sécurité reviennent dans la Province durant cette nouvelle année.
Ce dernier rappelle tout de même que les souffrances vécues au Nord-Kivu constituent des opportunités permettant d’envisager un lendemain meilleur pour les fils et filles de la Province.

David LUPEMBA

    4

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *