À la Une Sécurité DRC

Beni: L’honorable Jean-Paul Ngahangondi hausse le ton après le massacre de 40 personnes à l’ouest d’Oicha et interpelle les autorités.

Jean Paul Ngahangondi, député provincial élu de Beni Territoire, déplore le massacre de près de 40 personnes la nuit du 28 janvier 2020 dans plusieurs village à l’ouest d’oicha, chef lieu du territoire de Beni.

Dans sa communication après le désarroi et la désolation, il pointe la négligence manifeste des autorités politico administratives et du commandement des opérations Sokola1 aux recommandations du cocus des députés comme facteur qui favorise cette suite de massacre.

En dépit de nos entretiens avec les commandements de ses opérations, nous avions émis le vœux de voir les opérations militaires être entamées à l’ouest“. Parce que, justifie-t-il,” avant le lancement des opérations, nous avions beaucoup alerté sur le mouvement de ces égorgeurs de l’est vers l’ouest; nous avions demandé à l’armée de poursuivre ces gens là afin qu’ils ne se réorganisent pas dans le coté ouest surtout qu’à l’est ils subissent de pertes énormes

selon lui, les otages rescapés ont témoigné avoir été hébergés dans de grands camps ennemis à l’ouest,mais ces alertes n’ont jamais eu de suivi. “Nous dénonçons cette manière de répondre par un silence à nos recommandations

Il reproche, enfin, l’administration locale et le commandement des opérations de n’avoir pas instituer un plan de contingence dans différentes agglomérations pour renforcer la protection des civils, en danger.

David Lupemba

    5

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *