À la Une Politique DRC

RDC: L’UDPS va bientôt construire un immeuble de 4 niveaux à sa permanence de Limete11 ème rue résidentielle

D’aucuns se sont posés de multiples questions autour de la rencontre du Président de la République, Félix Tshisekedi, à la cité de l’OUA, le 15 Janvier dernier, avec l’honorable Jean-Marc KABUND, Président a.i de l’UDPS et le Secrétaire Général Augustin KABUYA, au point que les mauvaises langues ont tenté de véhiculer des sottises et des intox à la jeunesse du parti présidentiel.

Pour mettre un terme à la rumeur et à l’intoxication qui courraient dans tous les sens, le n°2 de l’UDPS s’est adressé à une représentation de la jeunesse du Parti, ce dimanche 19 Janvier, au siège du parti.

Très motivé et avec un ton ferme, Augustin Kabuya a finalement dévoilé les raisons de leur récente rencontre avec le Chef de l’État et a brandi la menace de convoquer plusieurs matinées politiques pour recadrer les membres du parti qui vilipendent l’exécutif de l’UDPS et le Président de la République en évoquant matin,midi et soir la violation des statuts du parti.

« Notre séance de travail avec le Chef de l’État a tourné autour de la construction d’un immeuble de 4 niveaux au siège l’UDPS. Nous avons pris tout notre temps pour lui présenter ce beau projet rendu possible grâce à la volonté de quelques hommes de bonne foi évoluant au sein du Parti», a-t-il dit.

Selon Liberté Plus, notre source, “Le soutien des jeunes et des femmes de l’UDPS ainsi que le rapport de la tournée politique du président a.i dans le Kasaï ont également figuré dans notre conversation “, a-t-il enchaîné.

«Après nous avoir écouté religieusement, le Chef de l’État a soulevé quelques préoccupations pour s’assurer sur les sources de financement de ce projet soumis à son appréciation. À la fin, nous avons ensemble exprimé un enthousiasme comme vous pouvez bien le remarquer à travers ces photos publiées après cette rencontre. Reste maintenant à mener des démarches pour obtenir l’autorisation de bâtir cet immeuble qui abritera les installations de l’ensemble des instances du Parti», a-t-il lancé.

A. Kubuya rejette les accusions portées contre lui par ses pairs

Augustin Kabuya a profité de cette opportunité pour interpeller ses détracteurs, ceux qui s’arrogent sans vergogne ni aucune retenue à dire des mensonges autour de son nom, jusqu’au point de l’accuser faussement auprès du Président de la République.

Pour Augustin Kabuya, leur récente rencontre avec le Président de la République a mis fin aux polémiques d’après lesquelles les relations de l’exécutif avec le Chef de l’État étaient détériorées.

Il s’étonne de voir certaines personnes se montrer, à ce jour, clémentes et sympathiques envers de le Chef de l’État et en même temps chercher comment à le salir auprès de la même personne.

« Ce n’est pas sérieux et c’est inacceptable, a-t-il répliqué. Car, Augustin KABUYA a servi Félix Tshisekedi et a cru en l’homme quand ce dernier était encore Secrétaire National au sein du parti, au moment où personne ne pouvait croire en lui, a-t-il indiqué.

    La maquette du bâtiment qui devra abriter les bureaux du parti UDPS

    «J’informe à mon frère Adam bombole qui avait demandé la construction d’une entité spéciale à la CNPP pour héberger des politiciens ayant des problèmes psychiques de savoir qu’au sein de l’UDPS, nous avons aussi des malades mentaux, des gens qui sont devenus plus catholiques que le pape lui-même, des sorciers; des gens qui veulent m’enseigner aujourd’hui le Président de la République. Mais qu’ils sachent que tout se paie ici bas».

    A. Kubuya va organiser une matinée politique dite de recadrage

    Augustin KABUYA : «Comme les gens m’ont relancé sur le terrain médiatique, ils peuvent maintenant serrer la ceinture.

    Je dois organiser une grande matinée ici à la permanence pour recadrer les membres de l’UDPS qui pensent qu’ils ont le monopole de la violence; ceux qui utilisent la jeunesse du parti contre la hiérarchie.
    Pourquoi on veut nous pousser à l’extrémisme?

    Je citerai les noms de ceux qui ont volé l’argent, ceux qui ont vilipendé la famille Tshisekedi, qui ont fait le fétiche…

    À ceux qui évoquent la violation des textes juridiques du parti, le Secrétaire Général de l’UDPS Tshisekedi a révélé ce qui suit : «La présence de KABUND comme un intérimaire se justifie par le fait que notre Président, Félix Tshisekedi, élu au Congrès ne peut plus exercer les fonctions au sein du Parti au regard de ses fonctions du Magistrat Suprême de la nation.
    C’est une forme de transition politique que nous vivons à l’UDPS avec un président a.i qui exerce plein pouvoir contenu dans un Mandat spécial lui délivré par le titulaire.

    Ceux qui parlent constamment de la violation du statut du parti font une très mauvaise campagne contre le Chef de l’État.
    Vous devez laisser le Président en paix car, il traite beaucoup d’autres dossiers de la République qui sont très importants.

    Nous ne sommes pas restés dans le Parti pour nous enrichir. Si j’avais l’envie de devenir ministre, j’allais l’être, j’étais peut-être le seul à être consulté par le Chef de l’État pour cette fin, mais j’ai dû refuser pour demeurer avec les combattants au parti. Vous pensez vraiment que je n’ai pas aussi moi l’envie d’avoir un train de vie luxueux? Mais c’est pour l’amour de ce parti que j’y suis resté.

    Les voleurs d’hier qui me combattent aujourd’hui doivent savoir qu’un enfant ayant trahi son père de son vivant n’a pas droit à l’héritage. Moi, Tshisekedi m’a laissé comme porte-parole de ce parti. Je suis un enfant béni. Je ne suis pas comme ceux-là qui cherchent les prières pour se réconcilier avec le cadavre du papa».

    Pour boucler son speech, Augustin KABUYA a appelé les jeunes du parti à la discipline et leur a demandé de procéder régulièrement à la vérification des informations avant de se prononcer sur un sujet.

      3

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *