À la Une Politique DRC

Goma : Le député national, Jean-Baptiste Kasekwa envisage une marche contre la balkanisation du pays ce 17 janvier à Goma

Cet élu de la ville de Goma, l’a dit aucours d’un point de presse tenu mardi 14 janvier à Goma. L’objectif principal est de dire non à la Balkanisation du pays et aux massacres de Beni et l’insécurité qui se vit dans les provinces de l’Est.

Nous voulons nous manifester avec nos calicots et nos messages pour dire nous sommes congolais, nous voulons la paix sur notre territoire. Nous ne voulons pas de ce massacre et de ses tueries à Munembwe, à Beni, à Djugu, nous voulons la paix. Et nous dénonçons les infiltrations, nous savons qu’il y a des vaillants combattants dans les rangs des militaires congolais qui travaillent pour la paix, mais en même temps il y a des témoignages sur les complicités, nous voulons dénoncer cela et dire que l’heure de la justice est venue. Nous avons besoin de la paix et travailler pour le développement de notre Territoire afin que la RDC soit compétitive“.

Selon la même source, le maire de la ville de Goma est déjà tenu informé de cette marche. Il est à demander à la police d’encadrer les manifestants. Le mot d’ordre reste ‘une marche sans trouble”. La marche va partir de de deux axes, l’axe ndosho à partir du terminus de katindo jusqu’au rond point signers, le deuxième axe c’est l’axe Majengo Mutinga, INSTIGO jusqu”au rond point signers et de là la jonction sera faite pour déposer les gerbes de fleurs au cercle sportif pour honorer la mémoire de nos héros Lumuba et Kabila, mais aussi en mémoire de nos frères qui sont tués à Beni, Djugu et Munembwe, pour chuter par le stade de l’unité où les mots de circonstances seront prononcés.

Cela c’est pour marteler sur la désapprobation de la balkanisation de notre pays. Ce que nous dénonçons c’est la position des pays voisins qui servent de tremplin pour balkaniser la RDC. Personne ne nous séparera de nos voisins. Nous allons dénoncer la politique de dirigent de certains pays qui sont utilisés par les multinationales pour déstabiliser les Kivu et qui mettent les populations en état de conflit.

Rappelons que cet élu du peuple est du parti politique ECIDE de martin Fayulu, qui réclame toujours la vérité des urnes.

David Lupemba

    32

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *