À la Une Sécurité DRC

Beni: Le caucus de députés du Nord-Kivu appelle les FARDC à poursuivre l’ennemi au-delà de Madina.

    Traitant des questions sécuritaires dans un dialogue social tenu à Oicha le 10 janvier, le caucus de députés nationaux élus du Grand Nord de la province du Nord-Kivu a salué ce vendredi 10 janvier 2020 les efforts des « FARDC », ayant conduit à la conquête de Madina. Celui-ci était le camps redoutable et était considéré comme quartier général des présumés ADF.

    Ce dialogue social a été tenu vendredi 10 janvier 2020 à Oicha, chef-lieu du Territoire de Beni. Après maintes observations relevées par les participants venus de différentes couches de la population, ces élus de la région ont ému le vœu de voir l’armée régulière aller de l’avant jusqu’à la restauration de la paix et la sécurité dans la zone .

    Pour ce caucus de députés, la conquête de Madina est un signal fort pour l’évolution de ces opérations dans la zone. C’est à Madina que l’ennemi a érigé plusieurs de ses activités de collaboration avec l’extérieur. C’était un des grand camps après celui de Mwalika. Ils ont appelé le commandement militaire à ne pas laisser un joint aux ennemis qui tuent la population, mais de les poursuivre jusqu’à leur dernier retranchement

    Par ailleurs, ces députés ont demandé à la population de renforcer sa collaboration parfaite avec les FARDC engagées dans ces opérations de traque des forces négatives.

    M. Paul Muhindo Vahumawa, président du caucus des élus du grand Nord-Kivu se livrant à la presse dans une interview a libéré son souffle de remerciement. “Nous constatons que l’armée est entrain de bien mener les opérations dans la région, mais nous voulons qu’elle parte de l’avant jusqu’au retour de la paix. À la population, nous demandons de continuer à conjuguer avec l’armée en dénonçant tous les suspects, les brebis galeuses et dans la même population et dans l’armée pour qu’on mette fin à cette guerre “, a-t-il déclaré.

    Notons que pendant que le commandant suprême de l’armée a décidé installer un quartier général avancé des FARDC à Beni l’année dernière; ces députés ont aussi installé leur état major civil à Beni pour s’impregner du déroulement des opérations de traque des groupes armés locaux et étrangers dans la zone.

    La Rédaction

      173

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *