À la Une Sécurité DRC

Tanganyika: KAMONA YUMBA Dieudonné, ministre provincial de l’intérieur au chevet des ex combattants de Nyemba à Kalemi.

Accompagné de la commission Justice et Paix de la place, le ministre provincial a remis un kit agropastoral et une somme d’argent aux ex miliciens qui s’étaient et qui ont choisi réintégrer la vie civile. Cette action est un message fort pour la réduction des atrocités dans la zone. Il a saisi l’occasion à appeler les autres qui ne sont du groupe et qui traîne le pas de se rendre avant qu’il ne soit tard.

C’est sous une forte euphorie que le ministre provincial de l’intérieur KAMONA YUMBA Dieudonné foule le sol de la cité de Nyemba à plus ou moins 135 km au nord ouest de la ville de Kalemie.

    Il a été identifié dans cette zone par la commission diocésaine justice et paix CDJP 1.350 anciens combattants dans le cadre de son projet relatif à la réduction des violences communautaires appuyé par la section des affaires civiles de la Monusco. L’envoyé du gouverneur de province Zoé KABILA MWANZAMBALA vient ici présider la remise par la CDJP du kit agro-pastoral et de l’argent liquide à ces ex-miliciens devenus aujourd’hui des ambassadeurs de la paix. La plupart d’entre eux sont ceux qui se sont rendus au gouvernement sur les axes Nyemba Muswaki, Kasanga Nyemba, Luhonge et Kinsunkulu et dont un nombreux étaient conduits par un certain KAHOMBA.

    Dans toute sa casquette du ministre provincial de l’intérieur et sécurité KAMONA YUMBA Dieudonné recommande d’un ton ferme à ces anciens combattants de ne plus revenir sur le champ de bataille et prévient par ailleurs KAHOMBA encore actif en brousse que ses heures pour sa reddition sont comptées, sinon l’État est prêt à user de tous ses moyens pour l’engloutir et mettre fin à sa barbarie.

    Très attentifs au message de l’émissaire de l’autorité provinciale, ces anciens combattants ne jurent que pour la paix et promettent de ne plus jamais être tentés à se livrer aux hostilités.

    Puis après vient l’étape de la remise symbolique de ces outils aratoires, des chèvres et de l’argent liquide à ces ex-combattants devant une forte délégation venue de la ville de Kalemie et composée notamment du général de la police Jean Yav MUKAYA, de l’administrateur de Territoire de Kalemie Bernard BOKALANGANYA, des chefs traditionnels, des agents de la Monusco que conduisait dans la contrée le ministre provincial de l’intérieur.

      La remise de ce kit agro-pastoral à ces anciens miliciens a été précédée quelques jours avant par leur formation sur le changement de mentalité. Ladite formation a été sanctionnée par des brevets de participation.

      La CDJP avait, pour ailleurs, posé en décembre 2019 la même action à LIONI dans le territoire de Moba. Ici, mille ex-combattants en ont été bénéficiaires.

      Moma fataki

        6

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *