À la Une Sécurité DRC

Goma: Des soulards arrêtés au quartier Kahembe, présentés comme des présumés criminels par le Maire de la ville.

55 personnes dont 16 femmes appréhendées par la police nationale Congolaise dans des débits de boissons dans le quartier Kahembe ont été présentées comme des présumés criminels par l’autorité urbaine de Goma ce Mercredi 8 Janvier 2020.
Selon Muisa KYESE , 17 personnes seraient de nationalité Rwandaise. Elles ont été interceptées par les services de sécurité dans des débits de boissons “ils étaient peut-être en réunion” estime-il

Pour le Maire de Goma, le fait de rencontrer ces personnes présumées bandits dans des maisons de boissons fortement alcoolisées à Birere un quartier situé à l’Est de la ville de Goma pendant la journée est un indice qu’ils seraient des suspects pour quelque chose.

    À l’heure où nous sommes , je dirai que ce sont des suspects mais la justice va faire son travail et la police va trier pour faire la part des choses , ils étaient arrêtés dans un débit de boissons , peut-être en réunion là où ils se réunissent chaque jour et c’était dans des débits de boissons et maisons de tolérance , par exemple vous voyez que nous avons de boissons fortement alcoolisées appelées Bwantole, Boa, Lutuku, tout ça ce sont des indices,pendant la journée comment un monsieur qui peut travailler peut se retrouver dans un début des boissons , cela nous donne une matière de réflexion, parmi tous ces gens, il n’y a pas Un homme normal ,ce sont des suspects que nous laissons à la disposition de la police” a dit le Maire de Goma avec un ton ferme.

    Certains habitants du quartier Kahembe contactés par vision de midi.net qualifient d’arbitraires ces arrestations. Selon ces habitants indignés, les services de l’ordre ont confondu certains des ces soulards à des présumés criminels. Ces habitants sollicitent en même temps la libération des innocents parmi les personnes arrêtées.

    Pour rappel, une quarantaine des présumés criminels arrêtés par la PNC ont été présentés au Gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita lundi 06 Janvier 2020 par le commissaire provincial ai de la police au Nord-Kivu, parmi eux, un groupe a été présenté comme présumé auteur des kidnappings en ville de Goma.

    David LUPEMBA

      1

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *