Société DRC

Goma : Les poches vides, des familles se désintéressent à la célébration de la fête du Nouvel an 2020.

Interrogé à ce sujet par vision de Midi.net, Albert Mutsuva, père de 4 enfants affirme être trop préoccupé à subvenir aux besoins quotidiens de sa famille pour se plonger dans des préparatifs coûteux.

« Nous ne pouvons pas dépenser plus que nous ne possédons. La famille comprend la réalité et elle attend des jours meilleurs pour fêter Nouvel an, comme il se doit », s’exprime t-il.

Une franche de la population de Goma se dit prête pour les festivités. Mais au prix d’énormes sacrifices selon les témoignages recueillis. “La fête de bonne année, est une occasion qui s’offre une seule fois l’an et la famille est toujours à l’aise pour fêter ensemble. Nous avons déjà acheté des habits neufs, des pommes de terres et des vivres frais pour cette fête.” explique Un autre habitant de la ville de Goma interrogé par vision de Midi.Net

Pendant les préparatifs des festivités de Noël et du nouvel an, il se remarque un engouement dans plusieurs shops de la ville de Goma, où des parents achètent des tenues et chaussures neuves pour leurs enfants. Pour le moment, plusieurs n’ont pas répondu au rendez-vous « faute de moyens financiers disponibles ».

David LUPEMBA

    9

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *