Sécurité DRC

Sud-Kivu : Le Collectif Amka Congo plaide pour l’octroi des salaires décents aux FARDC et la prise en charge adéquat de leurs dépendants

Les organisations réunies au sein du collectif Amka Congo encouragent les forces armées de la République Démocratique du Congo dans leurs efforts de traque des groupes rebelles pour imposer la paix sur l’ensemble de la République et particulièrement au Nord et Sud-Kivu.

Pour l’exprimer, plusieurs membres des mouvements citoyens, des femmes militaires, des motocyclistes et des habitants ont manifesté dans les rues de Bukavu, hier vendredi 27 décembre 2019, pour soutenir les forces loyalistes pour la restauration de la paix et la sécurité.

Dans leur mémorandum déposé dans les mains du commandant de la 33eme Région militaire, les manifestants indiquent reconnaitre les qualités républicaines des forces armées dans la protection de l’intégrité territoriale du pays et particulièrement ses limites frontalières dont celles de l’Est, qui restent convoités par les ennemies de la République.
Ils rassurent aux forces loyalistes tous leur soutien sans faille et inconditionnel dans la matérialisation de leur mission.

« Nous reconnaissons en vous toutes qualités de cette force républicaine que vous représentez. Nous savons que vous êtes au services de la Nation toute entière et que nul ne peut, sous peine de haute trahison, vous détourner de ses fins propres. Nos sincères remerciements à vous gardiens et protecteurs terrestres des vies des milliers de congolais vivants en RDC dans un contexte particulièrement trouve et de foi dangereuse. Votre dévouement à servir jusqu’au sacrifice suprême et ce sang-froid qui vous a toujours caractérisés constituent la source de notre admiration envers vous, chers policiers et militaires vous resterons gré et reconnaissants à tout jamais » lit-on dans ce document.

Le collectif Amka congo indique par ailleurs qu’au regard du grand travail qu’abattent les forces loyalistes dans la restauration de la sécurité à l’Est du pays particulièrement à Beni, Minembwe, Fizi et la traque des rebelles rwandais de CNRD dans les territoires de Kalehe, Kabare, Walungu et Mwenga et leurs rapatriements au Rwanda, leurs conditions de vies mérites d’être améliorées par les autorités congolaises. Il en est de même pour leurs dépendants qui doivent être mis sous protection des institutions du pays.

« Vous êtes dans des conditions extrêmement difficiles, mais restez courageusement fidèle à votre devoir, celui du sacrifice suprême pour la Nation et le peuple. Pour tout cela, la vie de vos dépendants mérite d’être pris au sérieux et mis sous protection de nos institutions, car vous leurs parents et/ou tuteurs, vous avez accepté de sacrifier vos vies pour votre pays et vos compatriotes », insistent les manifestants.

En outre, le collectif Amka Congo dit s’approprié le discours du commandant suprême des FARDC, le chef de l’Etat qui a promis de « tout mettre en œuvre pour améliorer les conditions de vies des militaire », qui malgré leurs dévouements sont en passe d’être oubliés si rien n’est fait en leur faveur.

Le commandant Région des FARDC dans les provinces du Sud-Kivu et du Maniema le général-major Akili Muhindo Mundos Charles a au nom des FARDC remercié les manifestants, et rappelé que la sécurité étant une affaire de tous, demande la population à continuer à accompagner l’armée pour stabiliser la RDC.

Signalons que le collectif Amka Congo qui regroupe des mouvements citoyens tels que OBAPG/RDC, IL EST TEMPS, TELEMA, Ça suffit, POMBA SOLUTION POUR LA PAIX et d’autres organisations des jeunes, et œuvre dans la lutte contre les antivaleurs sous toutes leurs formes.

Pascal D. Ngaboyeka

    37

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *