À la Une Sécurité DRC

Nord-Kivu: “Il faut que les responsables des massacres de Beni soient identifiés et punis sévèrement”, dixit Monseigneur Ambongo à Goma

    Monseigneur Fridolin à son atterrissage à l’aéroport de Goma.

    A son arrivée dans le chef-lieu de la Province du Nord-Kivu, Fridolin Ambongo s’est confié à la presse pour son agenda. Il se rend à Beni où il est attendu par la population meurtrie par les massacres. Il lui apporte un message d’espoir et de paix.

    Le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu est attendu dans
    les villes de Beni et de Butembo à partir de ce vendredi 27 décembre 2019. L’archevêque de Kinshasa vient d’arriver en ville de Goma, au Nord-Kivu avant de s’envoler pour la partie Nord de la province

    Devant la presse de Goma, le Cardinal Ambongo a dit se rendre dans la partie Nord de la Province du Nord-Kivu pour rencontrer outre les agents pastoraux, les autorités urbaines et de la Monusco à son arrivée, avant de célébrer le lendemain, c’est- à-dire le samedi, une messe « solennelle pour la justice et la paix » à la paroisse Sainte Thérèse d’Avilla de Beni -Cité.

    Selon lui, le même samedi dans la soirée, il se rendra à Butembo où il célébrera dimanche une messe « pour temps de troubles graves » à l’esplanade de l’EP Tsaka Tsaka. De même qu’il est prévu ce jour, une cérémonie d’échange des vœux avec les ecclésiastiques.

    “C’est le temps du seigneur , il a choisi que je me rende à Beni pour communier avec cette population… Les tueries se sont amplifiés et là ça nous révolte profondément, cette situation ne peut pas continuer comme ça, il est temps que cela s’arrête, il faut que les responsables des massacres des civils à Beni soient identifiés et que le peuple puisse enfin vivre en paix” a t-il dit devant la presse de Goma

    Le prélat catholique est porteur d’un message de paix et de réconfort pour cette partie de la République Démocratique du Congo en proie à l’insécurité avec des tueries et où sévit la maladie à virus Ebola.

    David LUPEMBA.

      19

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *