Uncategorized

RDC : Nouveau massacre à Beni-Ntombi, 22 corps des civils retrouvés, la société civile locale fustige l’absence des militaires

    photo d’une victime lors de l’incursion de rebelle au quartier rwangoma

    Dans l’espace de 24heures, les présumés ADF ont tué 28 civils par armes blanche et à feu. Ils ont intensifié leurs activités dans la partie nord-ouest de la commune rurale d’Oicha ainsi qu’à Beni. La société civile recommande au haut commandement militaire de lancer les opérations militaires dans les quatre axes afin que l’ennemi soit mis hors d’état de nuire.

    Vingt-deux personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque des hommes armés la nuit de samedi 14 à ce dimanche 15 décembre 2019 à Ntombi, village situé à près de 7 kilomètres de Mayimoya en Territoire de Beni dans la Province du Nord-Kivu. Il s’agit notamment de 15 hommes et 7 femmes. Selon la société civile du groupement Bambuba-Kisiki, 4 autres personnes sont portées disparues. Même si les auteurs ne sont pas encore connus, le mode opératoire est bel et bien des rebelles présumés de Forces Démocratiques Alliées (ADF), accusés d’être auteurs des tueries à Beni depuis 5 ans.

    Les forces vives souhaitent voir les opérations militaires en cours dans les zones de Mwalika et d’autres bastions ADF reconquis, se dérouler aussi dans cette contrée.

    Pour la société civile, l’ennemi aurait profité de l’absence des militaires dans le village pour commettre le crime. Il précise que les militaires ne se trouvent qu’à Mayimoya et Chanichani.

    Cette unième attaque a  occasionné le déplacement massif de la population vers les zones supposées en sécurité. Nombreux d’habitants auraient pris la direction d’Oicha ou Eringeti, renseigne notre source.

    La nuit de vendredi 13 à samedi 14 décembre, six autres personnes ont été exécutées dans une nouvelle incursion à Rwangoma, un quartier de la ville de Beni. Ce qui fait un bilan de 28 civils tués en l’espace de 24 heures.

    Delphin Mupanda

      105

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *