Société Société DRC

Nord-Kivu: fausses accusations contre l’Honorable Serufuli Ngayabaseka, sa cellule de communication fait une mise au point

557 Vues

Depuis quelques jours, un message d’intoxication contre le député National Serufuli Ngayabaseka élu du territoire de Rutshuru, circule dans les réseaux sociaux en format audio. Il s’agit d’un individu de mauvaise augure qui par cet élément sonore, accuse sans fondement l’honorable Eugène Serufuli Ngayabaseka de se réjouir des odieux massacres contre la population de Beni a alerté sa cellule de communication dans un communiqué de mise au point signé par Anicet Kimonyo responsable de cette cellule.

En même temps, le contenu de ce communiqué de mise au point révèle  que cet individu qui cherche à ternir l’image de l’honorable Serufuli présente une fausse biographie de celui-ci. “Celui-ci affirme  sans preuve que l’élu de Rutshuru aurait été élevé par la communauté nande et plus encore qu’il aurait été étudiant en Afrique du Sud , ce qui est aussi un grand mensonge par ce qu’aucune famille nande et aucun palmarès sud-africain ne peut le prouver” peut-on lire dans ce communiqué de deux pages .

La cellule de communication de l’honorable Eugène Serufuli Ngayabaseka fixe donc l’opinion que ce message audio qui circule sur les réseaux sociaux est mensonger et monté de toutes pièces par un individu de mauvaise augure qui est  motivé par la haine et la volonté de nuire , dit le communiqué, et qui ne vise qu’à créer un clivage ethnique dans la province en ce moment de crise sécuritaire où l’unité des peuples est importante pour la paix et la stabilisation au Nord-Kivu.  

“La fondation Eugène Serufuli renseigne que son promoteur, homme des valeurs du travail et de bonnes relations humaines, d’où elle tire son crédo, ne reculera point face à cette  haine développée par certains de nos compatriotes, dans ses efforts et son soutien aux autorités compétentes pour retrouver la paix et la sécurité au Nord-Kivu. La fondation Eugène Serufuli Ngayabaseka réitère par cette occasion , le message de condoléance venant de son visionnaire , l’honorable Eugène Serufuli à l’endroit de la population de Beni en particulier et celle du Nord-Kivu en général , longtemps victimes des atrocités perpétrées par les ennemis de la paix et du développement de notre pays” a chuté ce communiqué de mise au point signé par Anicet  Bataganyiriza Kimonyo, responsable de la cellule de communication du promoteur de la fondation Eugène Serufuli au Nord-Kivu.

Pour rappel, un autre message d’intoxication a circulé la semaine dernière sur les réseaux sociaux à l’égard du président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga. L’auteur dudit message l’accusait de participer indirectement aux massacres de civils à Beni.

David Lupemba