Uncategorized

Sud-Kivu : La population appelée à usager des moyens de prévention dans la lutte contre le Sida.

92 Vues

Au cours de l’activité marquant la célébration de journée mondiale de lutte contre le Sida, les acteurs de lutte contre le VIH/Sida au Sud-Kivu, se sont engagé à redoubler des efforts dans la lutte contre le sida, en soutenant la mise en œuvre des actions prioritaires, telles que reprises dans le plan stratégique de lutte contre le VIH au Sud-Kivu entre 2020 et 2022.

Selon le chef de la cellule d’appui au secteur et partenariat PNMLS Sud-Kivu, le docteur Richard Bahizire Riziki qui a présenté la situation épidémiologique de cette maladie en province du Sud-Kivu et au pays en général, indique que les milieux ruraux enregistrent le taux élevé du VIH que dans les zones urbaines.

Il précise que les femmes et les jeunes dont l’âge varie entre 15 et 24 ans sont les plus touchés par le Sida. Le docteur Richard Bahizire renseigne que cette situation et au relâchement des mesures de préventions, et surtout de la présence accrue des maisons de tolérance.

« Nous avons des pratiques des jeunes qui n’ont pas d’espaces de loisir et qui se livrent à la consommation excessive des boissons fortement alcoolisées. Les moyens de prévention restent les mêmes et utilisables par chacun de nous selon sa décision : l’abstinence, la bonne fidélité, l’usage correcte et systématique du préservatif et le dépistage », souligne-t-il.

Le vice-gouverneur Marc Malago présent dans ces assis, a expliqué la ferme implication du gouvernement provincial à lutter contre le VIH/sida. Il précise que pour le budget 2020, le gouvernement provincial a alloué un montant significatif dans le secteur sanitaire évalué à 11.6 %.

Notons que plus de 28 mille personnes souffrent du VIH/Sida dans la province du Sud-Kivu parmi lesquelles 1521 enfants selon des statistiques révélées ce même lundi 2 décembre 2019 au cours de cette même activité.

Pascal D. Ngaboyeka

Laisser un commentaire