Sécurité DRC Société

Nord-Kivu : le conseil provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu soutient les Résolutions du conseil national de sécurité élargie à la Monusco tenu à Kinshasa Lundi dernier

65 Vues

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait convoqué une urgente réunion du conseil de sécurité lundi dernier , à la cité de l’Union africaine élargie à la Monusco, représentée par Leila Zirougi, représentante du secrétaire Général des Nations-Unies en RDC pour faire le point de la situation sécuritaire qui prévaut dans le territoire de Beni, à l’Est de la République Démocratique du Congo.  Deux résolutions  avaient  été prises à l’issue de cette réunion , notamment l’installation d’un quartier général avancé des forces armées à Beni et la mise en œuvre des opérations conjointes entre l’armée nationale et la Monusco afin d’assurer la paix et la sécurité à la population civile de Beni. 

Résolutions saluées et soutenues par le conseil provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu lors d’un point de presse tenu en ville de Goma ce Lundi 02 Décembre 2019.  Selon Guy Kibira, président de cette structure, ces résolutions sont les fruits de tous ceux qui se sont levés pour manifester leur ras-le-bol sur la persistance de l’insécurité à Beni. 

En même temps , Celui-ci   demande aux jeunes de donner la chance aux mesures qui ont été prises lors de ce conseil national de sécurité en usant encore un peu plus de la patience envers les forces onusiennes , dans la traque des rebelles ougandais d’ADF.

“Nous voulons apaiser  les uns et les autres qui ont jugé inerte les forces onusiennes que la Monusco est aussi désormais engagée dans la traque des rebelles ougandais d’ADF contrairement à sa première position de laisser les FARDC évoluer seules dans opérations qu’ils avaient commencé d’une manière unilatérales, après le conseil national de sécurité élargie à la Monusco, elle s’est engagée à mener des opérations conjointes avec les forces loyalistes pour mettre fin au phénomène ADF” a déclaré Guy KIBIRA devant la presse.  

Ce cadre des jeunes au Nord-Kivu  plaide en faveur de l’accompagnement de la population aux opérations conjointes FARDC-Monusco et rappelle que le conseil provincial de la Jeunesse reste le seul interlocuteur authentique pouvant parler au nom de la Jeunesse, indique-t-il, que tous les autres qui tentent de parler au nom des jeunes ne s’en prendront qu’à eux même.

Des manifestations anti Monusco ont eu lieu dans le territoire de Beni la semaine dernière, des jeunes en colère ont demandé le départ de la Monusco, l’accusant d’une léthargie dans le regain d’insécurité à Beni.

David Lupemba

Laisser un commentaire