À la Une Sécurité DRC

RDC : Naissance d’une plateforme des groupes rebelles à l’Est

2 545 Vues

Les mouvements rebelles s’unissent et forment un bloc. Le Réseau de patriotes résistants congolais, RPRC, c’est la nouvelle plateforme qui va réunir les forces de résistances congolaises actifs dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, information livrée à visiondemidi.net par Désiré Ngabo kisuba, porte-parole du Mouvement NDC-Rénové du Général autoproclamé, Shimiray Guidon, ce dimanche 01 Décembre 2019.

Selon lui, c’est après 4 jours de travaux que ce bloc qui va réunir toutes les forces de résistance de l’Est du pays a été formé. Il s’agit du NDC-Rénové de Guidon, l’UPDI Mazembe de Kitete Bushu, les maïmaï Kifua fua de Delphin Mbaenda, les maï-maï Mac de Mbura Matundi, les maï-maï Simba, et les maï-maï Raïa Mutomboki du général Bazungu, nous a t-il révélé.

“L’objectif principal de former un bloc c’est pour qu’ensemble nous puissions amener un cahier des charges auprès du Gouvernement Congolais, vous le savez bien comme moi que le Gouvernement Congolais a annoncé la volonté de vouloir rencontrer et dialoguer avec tous les groupes armés de l’Est du pays, et nous on s’est dit que comme nous avons les mêmes objectifs, nous pouvons former un bloc pour qu’ensemble nous puissions amener un cahier de charges auprès du Gouvernement congolais” a déclaré Désiré Ngabo.

Le conseil d’administration de ce bloc sera présidé par le Général du NDC-R, Shimiray Mwissa Guidon, qui a été élu président de cette plateforme nous a fait savoir le porte-parole du mouvement rebelle NDC-Rénové.

Celui-ci estime que le temps de querelles entre groupes armés est révolu et que le temps de reconstruire et pacifier le Nord-Kivu est enfin arrivé.

“Désormais nous sommes devenus un seul homme, nous somme régis par des textes et celui qui osera faire des accrochages avec un autre membre de notre plateforme fera face à tout le bloc, c’est ce que disent les textes. Pour ce qui concerne notre dialogue avec le Gouvernement congolais , nous on avait pris les armes pour se défendre et si le Gouvernement Congolais n’est pas prêt à dialoguer avec nous, on va continuer à poursuivre notre ennemi réel qui est encore sur le sol congolais, les FDLR, les ADF et les autres groupes armés nocifs à la population” a t-il chuté.

David Lupemba