Société DRC

Sud-Kivu : Désormais les intrants agricoles seront disponibles dans tous les villages pour un rendement efficace. (Ministre agriculture).

68 Vues

Le ministre provincial de l’agriculture, pêche, élevage et développement rural, annonce pour la saison prochaine, l’obligation pour les cultivateurs de la province du Sud-Kivu, de procéder à semer les produits champêtres sur les lignes pour une productivité abondante.

Marcelin Amani Bahaya justifie cela par le fait que le système de semis en vrac souvent utilisé par les cultivateurs est à la base de la faible productivité de plusieurs champs, où il est pratiqué sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu. “Le semi à la ligne sera obligatoire puisque nous avons compris qu’avec lui, le rendement est abondant par rapport au semi en vrac que font nos agriculteurs dans la province” a indiqué le ministre Marcelin Amani.

Il ajoute par ailleurs que des boutiques d’intrants agricoles seront disponibles dans tous les villages, car selon lui, “sous d’autres cieux on n’achète jamais les semences au marché“. Il souligne que les semences achetées au marché sont également à la base du faible rendement en termes de productivité.

Le ministre de l’agriculture, en outre annoncé que d’ici le mois d’avril 2020, les associations et organisations paysannes seront restructurées en coopératives agricoles, pour faciliter la canalisation de leurs produits champêtres.

Pascal D. Ngaboyeka