À la Une

Bukavu : L’entretien des places publiques pose problème

La problématique d’entretien des places publiques et ronds points continuent à poser problème en ville. Sur certains ronds points les jets d’eau ne sont plus fonctionnels, c’est notamment le jet d’eau à la place Mulamba. A ce manque d’eau se pose la question des déchets visibles à ces ronds points, et parfois transformés en toilette publique.

Où sont partis les jets d’eau à la place de l’indépendance, place Munzihirwa à nyawera et à la place Mulamba à Bukavu ? La question n’a pas actuellement de réponse plusieurs mois après les promesses des autorités urbaines.

D’autres places publiques qui constituaient jadis la fierté de la ville sont en délabrement très avancé, c’est notamment vers la place de l’indépendance.

La place de l’indépendance particulièrement ne reflètent plus son image d’entant. Outre la détérioration de toutes les installations, les déchets s’observent presque partout sur le périmètre de cet endroit, le jet d’eau qui contribuait à l’embellissement de la ville ne fonctionne plus depuis le règne de l’ancien maire de la ville Philémon Yogolelo.

A la place Mulamba ainsi qu’à la place Munzihirwa à Nyawera les déchets de toutes sortes y sont visibles et parfois transformés en marché pirate.

Loin de là, l’assainissement de la ville de Bukavu constitue actuellement l’un des cadets des soucis des autorités urbaines, d’après des témoins. Sur presque toutes les places publiques, des poubelles sont actuellement installées, ces lieux touristiques de la ville sont devenus des endroits de repos des enfants de la rue, et des lieus d’étalage des marchandises des vendeurs sous le regard impuissant des policiers d’assainissement ; c’est le cas du rond-point major vangu, à l’ancienne coopérative, au rond-point carrefour en commune de kadutu, mais aussi à la place communale de Bagira.

Le maire de la ville de Bukavu, Meschack Bilubi, tout en réitérant son souci d’assainir la ville, regrette l’insalubrité qui s’observe non seulement à des espaces publics, mais également dans toute la ville en général.

Bilubi invite les habitants de la ville de Bukavu à s’investir dans ce dossier pour lutter contre l’insalubrité non seulement sur les places publiques mais aussi partout dans la ville de Bukavu.

Colette Salima

    190

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *