74 Vues

20 artistes musiciens et comédiens de la ville de Bukavu viennent de prendre part à une réunion de monitoring sur les droits humains et la bonne gouvernance au Sud – Kivu. L’activité a été organisée par l’association Karibu Jeunesse Nouvelle, KJN.

La présidente de KJN, Jolly Kamuntu indique que cette réunion a pour objectif d’amener les artistes à discuter sur le rôle de la musique et la comédie dans la promotion des droits humains et la bonne gouvernance.

L’un des intervenants du jour, maitre Pascal Mupenda précise que cette catégorie fait partie des défenseurs des droits humains mais est souvent victime de plusieurs cas de violation des droits humains.

De leur côté, les artistes présents à cette activité se disent satisfaits de la manière dont ils ont été informés sur les violations de leur droit et comment le défendre.

Cette activité rentre dans le cadre du projet de promotion des droits humains et la bonne gouvernance au Suk – Kivu et s’est tenue dans la salle de réunion du restaurent miss Malaika situé en commune d’Ibanda.

Colette Salima

Laisser un commentaire