Société DRC

Sud-Kivu: Plus de 50 milles finalistes passent la session ordinaire de l’examen d’État.

862 Vues

La session ordinaire des épreuves de l’examen d’Etat 55ème éditions a débuté ce lundi 24 juin 2019 sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu, conformément au calendrier nationale du ministère de l’EPSP.
Pour cette session, plus de 50 milles candidats passent l’Examen d’Etat dans les trois provinces éducationnelles que compte le Sud-Kivu.

Dans la province éducationnelle Sud-Kivu 1, C’est le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi qui a procédé au lancement officiel de ces épreuves au collège Alfajiri en présence d’une forte délégation de l’inspection général de l’enseignement primaire, secondaire et professionnelle venu de Kinshasa, et de plusieurs autorités éducatives de la province.

Le gouverneur du sud Kivu rassure que les conditions sécuritaires sont réunies pour que ces examens se déroulent paisiblement, et note qu’une évaluation sera faite à l’issu de 4jours de passation desdits examens. Par ailleurs, le chef de l’exécutif provincial promet des motivations aux candidats qui auront à se distinguer, une manière d’encourager ceux qui ont travaillé. Il ajoute en disant que le gouvernement provincial à un projet de bourse avec les partenaires étrangers et qui sera concrétisé dans les prochains jours.

Théo Ngwabidje exhorte les candidats finalistes à la discipline, à la confiance en soi et au travail individuel, seules possibilités qui pourront les éloigner de toute tentatives de fraude et tricherie qui seraient préjudiciables au bon résultat qu’on attend d’eux, car les projecteurs des parents, formateurs éducatifs et toute la République sont braqués sur chacun de ces candidats.

Dans son mot, le directeur provincial de l’EPSP Pierre Bokete fait savoir que le diplôme d’Etat sanctionne la fin des études secondaire et professionnelles du cycle long et note que ce diplôme permettra à ceux qui auront réussi d’embrasser les études universitaires et supérieures, mais aussi c’est une porte d’ouverture pour prendre l’élan dans l’avenir processionnaire.
De son côté l’inspecteur principal provincial du Sud Kivu1 Bernard Tembo explique que 30522 candidats parmi lesquels 16069 filles passent cette session dans cette province éducationnelle et sont répartis dans 90 centres dont 35 dans la ville de Bukavu.

Pour cette première journée, les élèves finalistes du secondaire ont passé l’examen de la culture générale. Place ce mardi aux branches spécifiques, les sciences au rendez-vous le mercredi, et finiront le jeudi 27 juin par épreuves de les langues.

Notez que la province éducationelle Sud Kivu 1 regroupe les territoires de Kalehe, Idjwi, Kabare, Walungu et la Ville de Bukavu.

Pascal D. Ngaboyeka