Société DRC

Nord-Kivu : un élu provincial alerte sur le danger du mouvement de grève des infirmiers du territoire de Rutshuru pour la population.

L’Honorable Élie Kakule Nzanghani, député provincial élu du territoire de Rutshuru dénonce l’injustice sociale et le mauvais traitement par l’État congolais dont sont victimes les infirmiers du groupement Mbinza en chefferie de Bwisha, zone de santé rurale Mbinza en territoire de Rutshuru et alerte sur le danger et les conséquences péjoratives que ce mouvement de grève de ce personnel soignant peut avoir sur la population. Celui prévient que la zone de santé de Binza est déjà touchée par l’épidémie de choléra et si les infirmiers demeurent en grève, celle-ci risque de se répandre dans tout le territoire faute d’une prise en charge médicale.

Pourquoi ce mouvement de grève ?

Les données que cet élu de RUTSHURU possède renseignent qu’une commission venue de la ville province de Kinshasa, avait travaillé sur le contrôle des dossiers administratifs des agents de la zone de santé de Mbiza, et avait conclu abusivement de retenir 70 agents sur les 243 qui œuvrer dans quatorze (14) structures sanitaires plus l’hôpital général de référence, ce qui a poussé à ce que les agents déclenchent un mouvement de grève.

Cette situation de grève inquiète la population de ce territoire d’autant plus que la zone est l’une de cible de la maladie du choléra, a-t-il déploré.

Il a invité enfin l’autorité provinciale de s’impliquer dans ce dossier afin que ces infirmiers des zones de santés de Mbiza et de Nyamilima soient remis dans leurs

Pour rappel, c’est la 2 fois que ces infirmiers entrent en grève depuis le début de cette année.

David Lupemba

    18

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *