À la Une Santé DRC Société DRC

Butembo : Ebola existe, nous disons non à la résistance ; diesent les professionnels de santé

332 Vues

Les médecins et infirmiers de Butembo ont fait une marche pacifique cet avant-midi pour protester contre les attaques perpétrées contre eux, contre les structures sanitaires et contre la riposte à la maladie à virus Ebola.
La marche est partie du bureau de la zone de santé de Butembo jusqu’à l’hôtel de ville où ils ont remis un mémorandum à l’autorité urbaine.

Un moratoire d’une semaine est accordé aux services de sécurité et à la population, pour assurer la sécurité du personnel de santé œuvrant dans la riposte contre Ebola à Butembo. Les médecins et les infirmiers l’ont dit à l’autorité urbaine à travers un mémorandum lui adressé ce mercredi. Et le maire rassure que les dispositions sont en train d’être arrêtées pour renforcer la sécurité de la population et ses biens.

Le mémorandum des médecins et infirmiers a été remis au maire de Butembo à l’hôtel de ville ce mercredi. C’était après leur marche pacifique organisée ce jour pour dénoncer l’insécurité dont ils sont victimes, et la destruction des infrastructures de santé de Butembo.  Si la sécurité des blouses blanches n’est pas améliorée endéans une semaine, ils promettent déclencher un mouvement de grève sèche.

Le maire de Butembo qui a réceptionné le mémorandum de ces prestataires sanitaire, promet porter haut leur voix.  Maitre Sylvain Mbusa Kanyamanda reconnais cependant les failles de ses services de sécurité, justifiant qu’ils se sont plus concentrés sur la sécurité sanitaire bouleversée par la maladie à virus Ebola. Il a réitèré son appel à la population, et de dénoncer tout mouvement suspect.

Pour rappel, la maladie à virus Ebola avait été déclarée en commune rurale de Mangina en territoire de Beni au mois d’Aout 2018, pendant que les infirmiers étaient encore en grève administrative. 

Florida Kahambu