Sport DRC

CAN 2019 : Le Liberia prétexte la maladie à Virus Ebola pour ne pas jouer le match rétour à Kinshasa

265 Vues

Le Liberia souhaite que le match prévu le 24 mars comptant pour la dernière journée des éliminatoire de Coupe d’Afrique des Nations de football à Kinshasa soit délocalisé dans un autre pays en raison de craintes suscitées par l’épidémie d’Ebola, qui a fait des centaines de morts dans l’est de la RDC.

La LFA, la Fédération libérienne de football, a envoyé une lettre à la Confédération africaine de football (CAF), affirmant que l’épidémie d’Ebola en RDC rappelle la douloureuse expérience du Liberia avec cette maladie entre 2013 et 2015.

« Sur la base de notre expérience avec Ebola au Liberia et de la mort de bon nombre de nos frères et sœurs, nous pensons que cela pourrait avoir un grand impact psychologique sur l’esprit de nos joueurs », a écrit Isaac Montgomery, le secrétaire général de la LFA.

« Cela pourrait être un obstacle à la performance de nos joueurs, vu le passé récent de l’épidémie d’Ebola dans notre pays », a ajouté Montgomery dans une lettre dont la BBC a obtenu copie.

Le secrétaire général de la CAF, Amr Fahmy, à qui la lettre est adressée, a répondu, promettant de faire le “suivi” nécessaire. Il convient à tout de même à faire savoir que l’épidémie d’Ebola est à près de 2000 kilomètres de Kinshasa, et que depuis le début de celle-ci, Kinshasa n’a pas encore enregistré ni un cas confirmé ni un cas suspect.

Rappelons que les léopards de la RDC recevront les lones stars du Liberia le 24 mars prochain en marge de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations qui se jouera en Égypte en juin prochain, une victoire est impérative pour les fauves congolais s’ils veulent être au pays de pharaon.

Michaël lurhuma