À la Une Santé DRC

Walikale : Epidémie de rougeole, Plus de 30 000 enfants vaccinés en 13 jours.

303 Vues

Médecins Sans Frontières, en appui au Ministère de la Sante et sur demande du PEV – programme élargi de vaccination – a vacciné du 11 au 26 février dernier 31 000 enfants âgés de 6 à 59 mois, dans la Zone de Santé de Walikale afin de les protéger contre la rougeole.

Depuis le mois de Juin 2018, le territoire de Walikale fait face à une épidémie de rougeole. 1039 cas ont été notifiés dont 8 confirmés par le laboratoire national de l’INRB et 15 décès enregistrés. Les enfants de moins de 5 ans sont les plus atteints (862 cas) et ils constituent 14 des 15 décès enregistrés.

Depuis le début de l’épidémie, les aires de santé Santé, Mundindi, 8e CEPAC et Ndofia sont ceux qui ont reporté les plus de cas (80 cas et plus). Des cas suspects en provenance d’autres zones de santé du territoire (Itebero et Kibua notamment) ont été admis dans des formations sanitaires de la Zone de santé de Walikale.

« Cette maladie a commencé sur l’axe Kisangani mais pour le moment, elle s’étend ailleurs dans la zone. Nos formations sanitaires éprouvent d’énormes difficultés à fonctionner normalement. Certains enfants n’avaient pas pu être vaccinés au cours de PEVs -vaccination- de routine que nous organisons chaque mois. Les vaccins ne sont pas toujours bien conservés et parfois la qualité peut en pâtir. Par ailleurs, les distances à parcourir pour atteindre les carrés miniers et les villages isolés sont importants. Si les cas de rougeole sont en hausse actuellement dans la zone, c’est entre autres en raison d’une couverture vaccinale insuffisante », renseigne Docteur Patrick BALUME NDAMWENGE, Médecin Chef de Zone de Santé de Walikale.

Il convient de noter que si elle fait moins parler d’elle que d’autres maladies, la rougeole demeure tout de même une maladie très contagieuse et capable d’entrainer des complications pouvant mener jusqu’à la mort. Actuellement, de nombreux enfants meurent encore de cette maladie alors qu’elle est facilement détectable, évitable par la vaccination et peut être soignée dans une structure sanitaire.

Djaffar Al Katanty