Société DRC

Beni : 6 personnes blessées dont 2 par balles tirées par les policiers qui réclamaient leur solde.

346 Vues

Panique généralisée au centre-ville de Beni ce jeudi 14 février 2019 dans la soirée. La situation est consécutive au crépitement des balles par certains policiers à leur l’Etat-major de Beni qui réclament le payement de leurs solde de 2 mois. Ils sont mécontents d’avoir obtenus seulement le salaire d’un mois sur trois alors que l’argent est disponible en banque depuis 72 heures, a expliqué sous anonymat l’un de ces policiers.

Six personnes ont été blessées lors de cette panique dont deux par balle. La situation a perturbé le déroulement des audiences publiques qui se déroulaient à la mairie de Beni. Quelques prévenus se sont enfuis.

« Nous avons écouté le crépitement des balles. Du coup le tribunal, le conseil des détenus et le ministère public, nous avons tous été en débandade surtout que c’était beaucoup des balles. Il y a eu des blessés mais pas par balle. Je me suis blessé aux genoux et aux bras. Il y a eu plusieurs blessés, au moins six…» a expliqué maître Philémon Ndambiwandambi, l’une des victimes qui siégeait à ces audiences.

Deux personnes ont été blessées par balle perdues à Muloku dans la commune de Bungulu. «J’ai senti quelque chose qui me pique. Directement j’ai vu du sang commencer à couler. J’ai cru que ce sont des enfants qui jettent des prières…» a indiqué l’une des victimes. Des pertes incalculables ont été évoqués au marché central Kilokba lors de la débandade.

Le Gén. Maj Mbangu Mashita Marcel commandant de l'opération Sokola 1, a en descente à l'état-major de la PNC / Beni

Face à l’ampleur de la situation, le général major Mbangu Mashita Marcel commandant des FARDC dans l’opération Sokola 1, a effectué une descente à l’état-major de la police nationale congolaise, foyer de la tension pour calmer les esprits surchauffés. Le maire de la ville de Beni a appelé les policiers à l’apaisement et à l’ordre. Pendant ce temps il demande pardon a la population pour cette agitation.

Delphin Mupanda