99 Vues

Le Vice-Ministre aux hydrocarbures, Cheikh Mondo Moussa a accordé lundi dernier, une audience à une délégation d’investisseurs tunisiens en son cabinet de travail, venus solliciter l’implication de l’autorité pour l’aboutissement du projet de dégazasage et de transformation du Gaz en énergie électrique sur le Lac Kivu.

Au nom du Ministre d’État Rubens Mikendu en mission, le Vice-Ministre les rassuré de l’intérêt du Gouvernement congolais de voir ce projet réussir afin de buster le développement de cette partie du pays aussi soulager la population riveraine au risque permanent d’explosion du Gaz.

Le gisement potentiellement exploitable de méthane du lac a été estimé à plus de 50 (à pression et température ambiante) à 57 milliards de mètres cubes. Le 28 mars 2007, la république démocratique du Congo et le Rwanda ont signé un accord pour qu’une équipe de scientifiques étudie la faisabilité de l’exploitation du gisement. Ainsi, à condition qu’il n’y ait pas de perturbation de l’effet de chimiocline par l’exploitation, on espère à la fois pouvoir réduire le risque d’explosion et/ou d’asphyxie par remontée d’une grande bulle de méthane, au profit d’une production de carburant et/ou électricité.

Djaffar Al Katanty

Laisser un commentaire