113 Vues

L’ONG Journaliste en danger exige des enquêtes urgentes sur l’agression samedi 05 octobre du journaliste Dominique Dinanga de Top Congo FM émettant à Kinshasa, la capitale congolaise.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 07 octobre dont une copie est parvenue à vision de midi, cette structure des journalistes dénonce des actes barbares des militants du parti politique UDPS aile Tshibala perpétrés contre un journaliste en pleine mission de son exercice quotidien.

Journaliste en danger exige ainsi que les responsables de ces exactions soient dénichés et sanctionnés selon la loi.
Il pense en même temps que les organisateurs du meeting de l’ex premier ministre devront en être civilement des ” responsables des dommages subis par Dominique Dinanga”.

“Il fait donner une suite vigoureuse a cette agression ; le journaliste doit porter plainte; la police doit effectivement ouvrir une enquête et les organisateurs de la manifestation doivent être tenus pour civilement responsables des dommages subis par le journaliste” déclare le secrétaire général de JED, Mr Tshivis Tsivuadi.

Par ailleurs , JED demande aux professionnels des médias de se mobiliser pour dénoncer les exactions que subissent les journalistes dans leur travail.

Dominique Dinanga , présentateur des éditions matinales sur Top Congo, a été bravé samedi dernier par des militants du parti dénommé “UDPS/Tshibala” alors qu’il a été appelé par un des responsables de ce parti pour la couverture médiatique de la manifestation , la quelle consistait à la remise d’un prix à Mr Bruno Tshibala.

Dimanche, l’ancien Premier ministre a pour sa part condamné ces actes d’agression au journaliste avant de lui rendre personnellement visite à l’hôpital où il a été alité pour des soins adéquats.

Serge Sindani

Laisser un commentaire