89 Vues

Ouverture ce lundi 30 septembre à Goma de la session de septembre à l’assemblée provinciale du Nord-Kivu. Le président de cette institution provinciale, qui a précisé que cette session est essentiellement budgétaire, a émis le vœu de voir les députés mettre en place un budget provincial conséquent répondant aux aspirations de la population. Pour lui, cela passe par leur assiduité lors des travaux en plenières.Ont pris part à cette cérémonie, les ministres provinciaux, les directeurs provinciaux de certains services étatiques, les élus provinciaux ainsi qu’une frange de la population de la ville touristique.

« Cette population a besoin des routes en bon état de praticabilité pour faciliter des personnes et leurs biens, elle a également besoin d’accéder facilement aux soins de santé, à l’eau potable, à l’électricité, à l’éducation et à la sécurité alimentaire. Elle attend qu’il soit garanti prioritairement la sécurité, c’est-à-dire, la protection des personnes et de leurs bien », a dit Robert Seringa Habinshuti, dans son discours inaugural.

Cette session de septembre est donc une opportunité si l’on tient à répondre à ses diverses préoccupations, a-t-il ajouté. Mais, nuance-t-il, tout passe par la paix. C’est ainsi qu’il a invité le gouvernement tant provincial que national à se pencher sur les questions sécuritaires à Beni et dans d’autres parties de la province.

Le speaker de l’assemblée provincial du Nord-Kivu a, par ailleurs, précisé que bien que cette session soit budgétaire, cela n’exclut pas que les députés provinciaux débattent sur d’autres matières des secteurs de la vie publique de la province.

Dalmond Ndungo