97 Vues

Les victimes de l’incendie des maisons survenu le mardi 10 septembre 2019 à Nyamugo dans la commune de Kadutu plaident pour une assistance urgente, car ils mènent une situation humanitaire déplorable.

Environs 397 familles vivent sans abris et sont exposées à toute sorte d’intempéries surtout pendant cette période de pluie .Sur place, certaines victimes que nous avons rencontrées disent être accueillis par certains voisins de bonne volonté et d’autres ont passés la nuit à la belle étoile, après avoir perdu tous les biens dans cet incendie. Une situation qui impact négativement sur la santé des femmes qui ne sont pas dans les conditions hygiéniques supportables.

Des enfants ont du mal à aller à l’école car tous les biens y compris les fournitures scolaires ont été consumés par le feu. Des habitants déplorent le manque d’assistance, quarante-huit heures après l’incendie. « Moi, j’ai tout perdu. Les uniformes des enfants, fournitures scolaires et tous les biens de la maison. Jusque là, je n’ai encore rien reçu comme assistance de la part des autorités provinciales, ni des organisations » s’indigne une victime

Le bourgmestre de la commune de Kadutu, Munyole Kashama Bekao précise qu’un comité a été mise en place pour faire le recensement des habitants afin de déterminer le nombre exact des victimes. Il ajoute que ce comité aura aussi comme rôle de coordonner les dons qui seront destinés aux victimes.

Colette Salima

Laisser un commentaire