113 Vues

Au cours d’une séance de plaidoyer ce jeudi 22 Août 2019 au cabinet du gouverneur du Sud Kivu à Bukavu, Les enfants reporters et parlementaires de la province ont rappelé à l’autorité provinciale quelques revendications et recommandations contenues dans différentes notes de plaidoyers lui adressées depuis le début de l’année.

Dans une note technique adressée au gouverneur du Sud Kivu lors de la célébration de la journée internationale de l’enfant africain le 16 Juin dernier, ces enfants reporters et parlementaires y indiquent les plaidoyers faits jusque-là. “Ces Plaidoyers sont résumés en quatre thématiques selon la convention relative aux droits de l’enfant, convention ratifiée par la RDC en 1999 et selon la loi no 09/001 du 10/1/2009 portant protection des enfants”, a fait savoir leur porte-parole.

Ces enfants demandent en plus, l’implication personnelle du gouverneur dans l’amélioration de leur situation, et lui rappelle leurs multiples plaidoyers menés dans le sens de le voir, y trouver des solutions qui s’imposent. Ceux-ci l’invitent à tenir compte de leur plaidoyer sur l’utilisation abusive de l’aliment thérapeutique Plamply nut qui, selon eux, malgré la campagne d’interdiction de sa vente, continue d’être vendu sur les marchés de Bukavu. ” La récente campagne de plaidoyer sur la problématique de la desserte et l’accès à l’eau potable dans les écoles tant en ville de Bukavu qu’à l’intérieur de la province afin de mettre les enfants à labri de contamination de la maladie à virus Ebola qui s’installe déjà  au Sud Kivu doit également mériter l’attention particulière du gouvernement provincial“, recommandent-ils.

Maitre Daniel Lwaboshi, directeur de cabinet adjoint du gouverneur qui a réceptionné leur note technique au nom du gouverneur, a encouragé ces enfants dans leurs plaidoiries avant de promettre la transmission de cette note au gouverneur de province, dans un bref délai. ” L’installation de l’eau dans toutes les écoles de la province est un droit, cette demande sera examinée et des mesures idoines seront prises afin que tous les enfants du Sud-Kivu soient protégé surtout contre cette maladie à virus Ebola” a rassuré le directeur de cabinet adjoint du gouverneur du Sud-Kivu.

De même pour ce qui concerne la vente abusive des Plamply nut, Daniel Lwaboshi renseigne que des études seront faites et sil s’avère que sa consommation chez les enfants apporte un danger pour la santé des mesures qui s’imposent ne tarderont pas à être prises, pour protéger les enfants, car le Congo de demain est à eux.

Pascal D.Ngaboyeka