À la Une Société DRC

RDC : Attaque de l’Etat islamique, quand les chefs des musulmans congolais prennent parole

394 Vues

« Nous avons suivi à travers les médias que le groupe ADF se revendique de l’État islamique au Congo, et nous sommes vraiment étonnés car l’islam c’est une religion de paix et d’amour. Donc nous condamnons cela car l’islam n’autorise pas la tuerie, les massacres. »

Tel a été les mots lancé par le chef d’entité de la communauté islamique du haut Katanga Al Hajj Hussein NGoy, l’or d’une inclusive accorde accordé à notre correspondant.

De peur que ce mouvement se propage à travers le pays, la COMICO appelle tous les musulmans à ne pas soutenir ni de prêt, ni de loin, l’instauration du califat au Congo.

« Nous demandons à tous les musulmans à travers le pays, de ne pas écouter ce mouvement des terroristes, ni le soutenir de loin ou de prêt, car l’islam ne soutient pas les criminels », a-t-il ajouté

Pour ce faire, Al Haj Hussein Ngoy, invite tous les musulmans à l’unité. « Nous rappelons à nos frères musulmans, l’amour, l’unité et la paix selon les principes de notre religion. Le califat n’a pas de place dans notre pays. » A-t-il renchéri.

L’État islamique a revendiqué pour la première fois une attaque en RDC, précisément à Beni, vers Kamango, dans la frontière avec l’Ouganda

Moma Fataki