À la Une Société DRC

Butembo : Les agents techniciens de la centrale électorale aux élections du 31 Mars 2019 à Butembo, ainsi que les chefs des centres de vote, étaient en sit-in ce mercredi au bureau de la Ceni antenne de Butembo.

124 Vues

220 personnes membres du personnel de la CENI réclament le dernier acompte de 100 sur le 400 le terme de contrat signé pour un mois de travail. Les manifestants indiquent avoir accomplie le boulot demandé et ne comprennent pas comment ils ne sont pas remis dans leur droit. Ils exigent à la centrale électorale de respecter le terme de ce contrat. Ils menacent de multiplier des actions de revendication si rien n’est fait. L’un d’eux s’est confié à la presse.

« On a accompli notre tâche à 100 %. Maintenant, au lieu de 400$ on a déjà perçu 300$. Maintenant, pour les 100$ qui restent on a été avec le responsable, on a causé, elle a dit à son niveau, localement il n’y a pas de solution. On lui a demandé d’appeler sa hiérarchie. Elle a appelé Kinshasa et au niveau de Kinshasa on a dit que notre argent n’était pas budgétisé. Alors elle nous a fait savoir que pour cet argent il faut oublier seulement et rentrer à la maison. Les collègues, membres de compilation des résultats eux ont déjà perçu leur argent en totalité. Nous voulons qu’on nous remette dans nos droits. Dans le cas contraire nous sommes encore au laboratoire. La suite on ne révèle pas. » 

Ces derniers disent avoir été victimes des intimidations de la part de madame le président local de la CENI, sur ordre de sa hiérarchie provinciale.  Ils ont voulu séquestrer Georgette Kibendelwa dans son bureau, mais ils se sont ensuite calmé, expliquent-ils. « On a appelé au niveau de Goma. Le chef a déclaré carrément, maman tu as la police, tu as l’armée, tu as l’ANR. Appelez-les et embarquer ces gens. C’est là où les choses ont dégénéré. On voulait montrer que nous sommes lésés. »

Contacté pour la même question, Georgette Kibendelwa responsable de la Ceni Butembo s’est réservée de tout commentaire, estimant que la question d’ajout de 100 dollars sur la prime de ces agents électoraux est traitée au niveau hiérarchique.