345 Vues

Les Mouvements citoyens LUCHA, Filimbi, Il est temps, Telema et OBAPG s’insurgent contre les services de l’agence de téléphonie cellulaire Airtel RDC qu’ils accusent d’être caractérisés par une surfacturation et mauvaise qualité de connexion.

Cette dénonciation a fait l’objet d’une manifestation en sit-in organisé ce jeudi 04 avril par leurs sympathisants devant le bureau de cette agence situé sis avenue Maniema en commune d’Ibanda.

Tout en déplorant le silence du gouvernement congolais devant de cette situation qui affecte l’économie des clients avec des coûts exorbitants en termes des forfaits Internet, appels et service de messagerie. 8 minutes et 5 mégabytes pour 50 unités différemment de la tarification antérieure, double payement lors d’une transaction monétaire par Airtel money ainsi que le comptage erroné du temps de communication, ces militants disent, ne pas comprendre le silence du gouvernement congolais face à cette situation qui touche la vie économique des citoyens congolais abonnés de Airtel.

Le Directeur manager de Airtel au Sud-Kivu, Jam’s Watanga qui a difficilement réceptionné leur mémorandum n’a rien promis aux manifestants qui ont accordé un délai de moins d’une semaine à Airtel pour améliorer la qualité de ses services avant de réclamer la résiliation pure et simple du contrat signé entre la République démocratique du Congo et les différentes maisons de télécommunications à savoir, Airtel, Orange et Vodacom.

A Beni la LUCHA pour dénoncer la surfacturation des services et perturbation du réseau Airtel

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement LUCHA sont descendu ce jeudi 04 avril 2019 dans la rue et effectuer un sit-in au bureau central de la maison de télécommunication Airtel en ville de Beni. Les hommes et femmes dénoncent ma surfacturation des services et perturbation du réseau de cette société cellulaire.

Tout est parti d’une marche pacifique qui est allée du rond-point ENRA passant par le rond-point du 30 juin pour chuter au shop Airtel où ils ont effectué un sit-in et déposer un mémorandum.

Le responsable de cette société de télécommunication a promis transmettre le mémorandum à sa hiérarchie. Les manifestants ont annoncé une autre action si rien n’est trouvé comme solution à leurs revendications.

Pascal Ngaboyeka Digadaga & Delphin Mupanda